•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tradition de la galette des Rois prend de l’ampleur

Chargement de l’image

Une galette des Rois

Photo : Radio-Canada / Allison Van Rassel

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La fête des Rois est synonyme de galettes pour plusieurs Européens. Cette fameuse pâtisserie dans laquelle on dissimule une fève qui permet d'obtenir la convoitée couronne est de plus en plus populaire dans la région.

Même si la tradition européenne commence tout juste à s'implanter dans la région, elle trouve de plus en plus d'amateurs. Serge Ladouche, propriétaire d'une pâtisserie de la rue Racine à Chicoutimi, constate que ce n'est plus seulement les Français qui viennent se procurer ce fameux dessert, mais aussi plusieurs Saguenéens.

« Ça fait huit ans que j'ai ouvert mon commerce et j'ai toujours fait des galettes. L'an dernier, ça a été mon record. J’en ai vendu à peu près 60, 70! »

— Une citation de  Serge Ladouche, propriétaire de la Pâtisserie Ladouche

Mais concocter une galette, c'est compliqué. Le secret de cette gourmandise? Des ingrédients de qualité utilisés avec générosité, assure Serge Ladouche.

Chargement de l’image

Des galettes des Rois fraîchement cuites

Photo : Radio-Canada / Martine Côté

Pour la cuisiner, il faut maîtriser l'art de la pâte feuilletée.

Au Québec, il y a des difficultés, car le beurre n'est pas le même, il est trop humide. Malgré ce défi, le pâtissier français utilise tout de même des ingrédients québécois pour perpétuer cette coutume gourmande.

C'est la crème d'amande, ou frangipane. C'est fait avec quatre ingrédients : du beurre, du sucre, de la poudre d'amande et des œufs et un peu de rhum, précise-t-il.

Chargement de l’image

Selon les boulangeries, on retrouve toutes sortes de figurines dans les galettes des Rois.

Photo : Radio-Canada

C'est dans cette préparation que l'on cache la fève, une petite figurine en porcelaine. Selon la pâtisserie, on y retrouve différents types de fèves, allant de personnages religieux comme le veut la tradition à des personnages de bandes dessinées.

Pour vivre la tradition comme il se doit, on se rassemble en famille afin de déguster ce gâteau. L’enfant le plus jeune se place alors sous la table et désigne les invités qui reçoivent une part de galette. Celui qui trouve la figurine en porcelaine est alors couronné.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !