•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinquième saison de fatbike aux sentiers de l'Igloo de Matane

Une jeune femme sourit sur un fatbike dans un sentier.

Le fatbike est plus relaxant en hiver.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Cet hiver marque la cinquième saison de pratique du vélo à pneus surdimensionnés dans les sentiers de l'Igloo de Matane. Les cyclistes sont de plus en plus nombreux à dévaler les pistes enneigées et les bénévoles qui assurent leur entretien travaillent maintenant été comme hiver.

Faire du vélo en plein hiver était autrefois réservé aux plus téméraires, mais grâce à ce type de vélo adapté, les cyclistes sont de plus en plus nombreux à côtoyer les adeptes de ski de fond et de raquettes aux sentiers de l'Igloo, à Matane.

Alors que les premiers adeptes étaient pour la plupart déjà passionnés de vélo en été, des intervenants du milieu soulignent que de plus en plus de gens choisissent de s'initier à ce sport en hiver.

Huit kilomètres de sentiers entretenus et balisés

Christian Ouellet, administrateur du Club de vélo Éolien de Matane.

Christian Ouellet, administrateur du Club de vélo Éolien de Matane

Photo : Radio-Canada

Ça a commencé par un petit groupe d'amateurs qui tapaient les pistes avec un traîneau rempli de bois, raconte Christian Ouellet, administrateur du Club de vélo Éolien de Matane.

Petit à petit, on a eu du soutien de certaines compagnies et du Club de ski de fond qui nous aide là-dedans. On a un réseau de 8 km de sentiers qui sont entretenus et balisés. Tout ça est fait par des bénévoles qui travaillent pour damer nos pistes, les gratter et couper les branches quand il y a des chutes d'arbres.

Selon Christian Ouellet, le fatbike apporte une dimension plus calme à la pratique du vélo.

L'hiver, c'est plus silencieux. Je dirais que c'est un peu plus zen comme activité que l'été. Avec le silence de la nature, la neige, c'est très bucolique.

Christian Ouellet, administrateur du Club de vélo Éolien de Matane

Ce qui est intéressant, ajoute-t-il, c'est que les décors changent, les dénivelés changent, il s'ajoute des bosses à certains endroits, il y a des trous qui sont comblés à d'autres endroits.

C'est vraiment une prolongation de l'été pour la plupart des gens, et de plus en plus, c'est une découverte pour certains.

Christian Ouellet, administrateur du Club de vélo Éolien de Matane
Des cyclistes en file indienne dans une sentier en hiver.

Les pneus surdimensionnés permettent de circuler facilement sur la neige.

Photo : Radio-Canada

Le club a fait l'acquisition d'une machine à damer sur chenille. Ça nous permet de faire un fond dur pour nos sentiers, explique Christian Ouellet.

En plus des bénévoles du club de vélo, d'autres habitués des sentiers de l'Igloo participent eux aussi à l'entretien des pistes de fatbike, sans même s'en douter.

Nos raquetteurs permettent de durcir nos sentiers, dit-il. Ils ne le savent pas, mais ils contribuent à l'amélioration et à la qualité des sentiers que les cyclistes utilisent.

Trois hommes en fatbike dans un sentier.

Christian Ouellet, administrateur du Club de vélo Éolien de Matane

Photo : Radio-Canada

Si les responsables de l'entretien des sentiers travaillent maintenant toute l'année en raison de cet engouement, ils ne sont pas les seuls. Le vélo à pneus surdimensionnés apporte aussi de l’eau au moulin pour le magasin Vélo Spécialité.

De l'avis du propriétaire, Guy Bouchard, c’est une forme d’explosion de popularité à Matane. Ça me permet d'être à temps plein l'hiver avec l'entretien et la vente de ces vélos-là, mentionne-t-il.

Alors qu'au départ, le Club de vélo Éolien ne comptait qu’une dizaine de membres actifs en hiver (environ 160 en été), ils sont maintenant une trentaine à participer aux sorties sur les pistes enneigées. Ils s’ajoutent à ceux qui fréquentent aussi les sentiers en dehors des activités du Club.

D’après le reportage de Michaële Perron-Langlais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Vélo à pneus surdimensionnés