•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Beauceville se défend d'avoir installé une estacade sans autorisation

François Veilleux en manteau d'hiver, dehors devant une rivière.

Le maire de Beauceville estime qu'il aurait dû installer l'estacade bien avant.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le maire de Beauceville se défend d'avoir installé une estacade sur la rivière Chaudière, et ce, malgré l'avis contraire de l'expert responsable du projet. François Veilleux affirme vouloir protéger sa population contre la prochaine crue printanière.

L'estacade a été installée, à la demande du maire, le 24 décembre dernier. Pourtant, l'ingénieur Brian Morse, professeur de l'Université Laval mandaté par le gouvernement du Québec pour mener divers projets de recherche afin de lutter contre les inondations, avait informé le maire que l'installation de l'estacade n'était plus pertinente.

La raison évoquée par l'expert serait la formation d'un couvert de glace sur plusieurs kilomètres, ce qui empêcherait l'estacade de remplir pleinement sa mission.

Moi, j’ai un travail à faire, je le fais, faut que je protège mes citoyens, c’est ça la priorité pour moi, a fait savoir samedi le maire François Veilleux.

Il affirme que l'estacade a été installée du côté sud, où il n'y avait pas de couvert de glace. Selon lui, M. Morse évoquait dans son avis l'estacade nord.

Il y avait d’autres raisons qu’il m’a stipulées, on va avoir plus d’informations cette semaine, à partir de lundi, mais l’estacade sud, on l’a installé et on croit fermement que ça va fonctionner, a-t-il ajouté.

Il précise que l'installation de l'estacade est bien perçue auprès des citoyens qui craignent déjà la prochaine crue printanière. Ça s’en vient là, l’année passée c’est arrivé le 16 avril, là on est le 4 janvier, c’est dans pas long.

L’inquiétude à Notre-Dame-des-Pins

La mairesse de Notre-Dame-des-Pins, Lyne Bourque, s'oppose depuis des mois à l'installation d'une estacade. Elle n'a d'ailleurs pas été informée de son installation par la municipalité voisine.

De son côté, François Veilleux réplique que Notre-Dame-des-Pins n'a pas vécu des inondations aussi importantes que Beauceville. Il rappelle avoir rencontré la mairesse.

C’est M. Morse, c’est lui le spécialiste, il a envoyé un avis écrit pour dire qu’il n’y avait pas d’enjeux ou quoi que ce soit pour sa communauté, souligne-t-il.

Le maire de Beauceville précise que son équipe contactera les personnes concernées dès lundi pour faire un suivi, mais pas question d'enlever son estacade.

Il arrivera ce qu’il arrivera, moi j’ai fait ça pour protéger mes citoyens, fait que je ne vois pas ce qu’il peut arriver, ça ne me dérange pas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !