•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fureur, de retour au petit écran pour un soir seulement

Très enthousiaste, Véronique Cloutier fait son entrée sur le plateau de « La fureur ».

Véronique Cloutier anime une spéciale « La fureur » samedi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après avoir connu un vif succès lors du retour de La fureur pour souligner les 20 ans de l’émission en janvier 2019, Véronique Cloutier était de nouveau à la barre du populaire jeu musical pour un soir seulement, samedi.

La formule était la même que pour la spéciale du 20e anniversaire : deux équipes – une de filles et une autre de gars –, formées de joueuses et de joueurs expérimentés ainsi que de recrues, s’affrontaient à compter de 21 h sur ICI Télé.

Les vétéranes Élyse Marquis et Hélène Bourgeois Leclerc étaient de retour au studio 42 de Radio-Canada, en compagnie de Karine Vanasse et de Bianca Gervais. Cette année, les recrues féminines étaient Debbie Lynch-White et Marie-Lyne Joncas, qui se sont ajoutées aux représentantes de la nouvelle génération Maripier Morin et Mariana Mazza, présentes lors de l’émission de janvier 2019.

Du côté des gars, Michel Charette et Jean-Michel Dufaux étaient de la partie, alors que Sébastien Benoît et son acolyte Pierre-Yves Lord complétaient l’équipe des vétérans. On a fait appel à Julien Lacroix et à Arnaud Soly comme nouvelles recrues, aux côtés de Jay Du Temple et de Phil Roy.

L’an dernier, l’équipe des gars avait dû s’avouer vaincue à l’issue du match d’une heure et demie, vu par 1 900 000 spectateurs à la télévision et en ligne.

L’animatrice Véronique Cloutier avait promis des prestations surprises pour ce deuxième retour de La fureur. Une dizaine d’ex-académiciens de l’émission Star Académie y ont entre autres présenté un numéro.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Télé

Arts