•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le stade multisport exclu du plan triennal de Saguenay : le monde du soccer déçu

Un ballon de soccer sur le terrain

Photo : NULL

La décision de Saguenay d'exclure six projets majeurs du plan triennal d'immobilisations 2020-2022 ne fait pas l'affaire de certains organismes, notamment ceux consacrés au soccer.

La construction d'un stade multisport à Jonquière, un projet attendu depuis longtemps, a été écartée. Il y a quelques jours, une pétition a été mise en ligne sur le site Internet Espace Soccer.com. L'objectif est de demander à la mairesse de Saguenay, Josée Néron, et au président de la commission des sports et du plein air, Michel Thiffault, de réaliser le projet sans tarder.

La première pelletée de terre sur le terrain situé près de l'ancien magasin Walmart de Jonquière devait être soulevée en 2020, mais avec l'adoption de la deuxième mouture du budget et du plan triennal d'immobilisations de Saguenay le 30 janvier, rien n'est assuré.

C'est de la déception parce qu’on s’attendait au moins que la première pelletée commence en 2020. Aussi, des interrogations. Est-ce que c’est mis sur la glace? Est-ce qu’il y a possibilité de travailler avec la Ville pour trouver des solutions? On s’est tout de suite mis en action. Le directeur général a fait toutes les recherches possibles sur les solutions potentielles et nous avons demandé une rencontre avec la Ville au début de l’année. Nous attendons leur réponse pour pouvoir travailler ensemble, dit la présidente du club de soccer Venturi de Saguenay, Anne Wittmeyer.

La présidente du conseil d'administration du club de soccer Venturi de Saguenay, Anne Wittmeyer en entrevue.

La présidente du conseil d'administration du club de soccer Venturi de Saguenay, Anne Wittmeyer.

Photo : Radio-Canada

Plus d’un millier de personnes ont signé la pétition en ligne pour réclamer la construction du complexe sportif, dont les coûts sont évalués à plus de 30 millions de dollars. Pour les représentants du Venturi de Saguenay, né de la fusion des clubs de soccer de Jonquière, Chicoutimi, Shipshaw et La Baie, cela fait foi de l’appui de la population au projet.

Ce que ça nous dit, c’est que les gens ont voulu manifester rapidement qu’ils tenaient encore à avoir ce centre multisport.

Anne Wittmeyer, présidente du conseil d'administration du club de soccer Venturi de Saguenay

Le projet de stade multisport est désiré et attendu depuis des années par quelque 5000 joueurs de la région et leur famille. Il est aussi souhaité par de nombreux sportifs, puisque diverses disciplines seraient regroupées dans l'enceinte du complexe.

Maxime Pepin-Larocque devant des boîtes de ballons et sacs de chandails qui seront envoyés en Afrique.

Le directeur général du Club de soccer Venturi de Saguenay, Maxime Pepin-Larocque, veut rencontrer les représentants de Saguenay pour les convaincre de réaliser le projet de stade de soccer intérieur.

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

On peut travailler avec la Ville pour peut-être réviser les plans, regarder le budget à nouveau. Regarder les programmes de subventions provinciales qui sont nouveaux, dont le PAFIR, un programme qui pourrait subventionner le projet jusqu’à 20 millions de dollars. La demande doit être faite d’ici au 20 février 2020, donc ça commence à urger, relève le directeur général du Venturi, Maxime Pepin-Larocque.

Le directeur général craint que le report du projet engendre une augmentation des coûts, qui ont déjà bondi depuis l’annonce il y a deux ans.

Au rancart

Pour le moment, Saguenay met aussi au rancart le projet de refonte du parc de la rivière aux Sables, à Jonquière, tout comme la construction d'un amphithéâtre et la restauration du pont de Sainte-Anne, à Chicoutimi. La conversion de l'église Saint-Édouard en bibliothèque et l'aménagement du terrain de la Consol, à La Baie, sont aussi reportés.

Les élus lors de la conférence de presse

En août 2018, la mairesse de Saguenay Josée Néron a annoncé que le stade multisport serait construit dans un horizon de deux ans à Jonquière, grâce à une aide financière de 7,5 M$ sur un budget de 20 M$.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Saguenay dit être à l’heure des choix. La Ville assure qu'elle ne remet pas tous ces projets structurants aux calendes grecques, mais qu'elle veut mieux les analyser.

Le problème, c’est pas la volonté. Le problème est financier. Il a été adressé, les gens vont avoir des choix à faire. L’argent, on a de l’ouvrage à aller la chercher. On a un rôle à jouer, mais il faut que ce soit bien calculé.

Michel Potvin, président du comité des finances de Saguenay
Un croquis d'un amphithéâtre entouré d'espaces verts

Les esquisses d'un amphithéâtre sur la zone ferroviaire de Chicoutimi ont été présentées au public par l'administration municipale l'an dernier, mais la version originale du projet a été écartée.

Photo : Ville de Saguenay

À mots couverts, le président du comité des finances laisse toutefois entendre que l’avenir de deux projets demeure incertain : l’amphithéâtre et le stade multisport, tous deux annoncés en grande pompe. Une chose est sûre, dit Michel Potvin, ils ne pourront voir le jour en même temps en raison de l’ampleur des coûts. Les élus devront donc trancher au cours des prochains mois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Affaires municipales