•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2020 au Manitoba en 10 questions

Des joueurs tiennent la coupe Grey dans leurs mains.

En 2020, de nombreux domaines de la vie politique, sportive, culturelle et agricole sont à surveiller au Manitoba.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Radio-Canada

Une nouvelle année arrive souvent accompagnée de beaucoup d’optimisme et d’incertitudes. Le Manitoba a terminé l’année 2019 avec un budget provincial presque équilibré, un prix Nobel pour un ancien Winnipégois et une Coupe Grey remportée par l’équipe de football de Winnipeg.

La province a également été marquée par des crimes violents, une saison agricole considérée comme la plus mauvaise depuis des décennies et une croissance économique morose.

Ce portrait de l’année achevée permet de s’interroger sur la nouvelle année. Voici 10 questions auxquelles il faudrait répondre en 2020.

1. Y aura-t-il un sentier sur la rivière Rouge?

La baisse rapide du niveau des rivières et la glace irrégulière ont empêché La Fourche de construire une piste de patinage en fin d’année comme c’est souvent le cas. Toutefois, La Fourche réfléchit toujours à la possibilité d’en ouvrir une plus courte.

Couvert de glace sur une rivière.

Le couvert de glace de la rivière Rouge, près de La Fourche, à Winnipeg est instable en raison du niveau élevé de l'eau.

Photo : Radio-Canada / Chloé Dioré de Périgny

2. Y aura-t-il une inondation printanière?

Présentement, deux conditions sur cinq sont réunies pour une inondation au printemps 2020. L’humidité du sol était élevée lors du gel et les rivières ainsi que les ruisseaux étaient à pleine vitesse, ce qui augmente les risques d'inondation.

3. Le centre d’art inuit va-t-il accroître le tourisme?

Le Centre d’art inuit, qui a coûté 65 millions de dollars, devrait ouvrir ses portes cet automne. Les autorités responsables du tourisme espèrent qu’il pourra attirer des visiteurs, notamment lorsque ceux-ci combinent cet arrêt avec d’autres attractions comme le zoo du parc Assiniboine, le Musée canadien pour les droits de la personne et La Fourche.

Plan du centre d'art inuit au Musée des beaux-arts de Winnipeg proposé par l'architecte Michael Maltzan.

Plan du centre d'art inuit au Musée des beaux-arts de Winnipeg proposé par l'architecte Michael Maltzan.

Photo : Michael Maltzan Architecture

4. Les Manitobains participeront-ils au 150e anniversaire de la province?

Le premier ministre Brian Pallister a affirmé qu’il avait déclenché des élections anticipées en 2019 pour éviter de faire de l'ombre à la célébration du 150e anniversaire du Manitoba. Le lancement des festivités a eu lieu, en décembre, par un compte à rebours de 150 jours, qui mènera au 12 mai 2020, jour exact où la province a été créée. Les Manitobains participeront-ils aux célébrations prévues, s’en rendront-ils même compte?

5. La province équilibrera-t-elle son budget?

Selon le vérificateur général du Manitoba, les livres provinciaux seraient équilibrés si le gouvernement conservateur n’excluait pas la Commission provinciale des accidents du travail et une réserve agricole. Des centaines de millions de dollars de paiements de transfert fédéraux supplémentaires permettront également à la province de réduire plus facilement le déficit en 2020.

6. Quelles recommandations après la revue du système scolaire?

En 2019, la province a lancé une revue en profondeur de son système scolaire qui pourrait donner la possibilité aux conseils scolaires de prélever leurs propres impôts. Le gouvernement a déjà promis de supprimer progressivement les taxes scolaires. La question est de savoir si les commissions scolaires elles-mêmes seront supprimées ou fusionnées.

7. Que sortira-t-il des réformes des soins de santé?

Après avoir procédé à une première phase de restructuration des hôpitaux de Winnipeg, le Manitoba s’est lancé dans un travail préalable visant à réorganiser le système de soins de santé dans les régions rurales.

Des infirmières passent dans un couloir d'un hôpital de Winnipeg.

Selon les travailleurs du domaine de santé, il est inacceptable que les établissements de santé ruraux ferment les portes alors qu’ils devraient accepter des patients.

Photo : Radio-Canada

8. Wab Kinew et Dougald Lamont resteront-ils chefs?

Les chefs du Nouveau Parti démocratique et du Parti libéral du Manitoba feront l’objet d’examen de leadership cette année. Sous la houlette de M. Kinew, le NPD a augmenté son nombre de sièges lors des élections de 2019. Chez les libéraux de M. Lamont, on a perdu du terrain.

Les chefs de l'opposition Wab Kinew et Dougald Lamont à la rotonde du palais législatif.

Le chef du NPD, Wab Kinew, et le chef du Parti libéral, Dougald Lamont.

Photo : Radio-Canada

9. Y aura-t-il des progrès en ce qui concerne les inondations du lac Manitoba?

 La lutte fédérale-provinciale concernant la consultation des communautés autochtones pour réduire les risques d'inondations a durci les relations entre Brian Pallister et le gouvernement libéral de Justin Trudeau. Un projet de 500 millions de dollars est en jeu.

10. Winnipeg fera-t-elle basculer la hache budgétaire?

L’élaboration du budget pluriannuel de Winnipeg a fait couler beaucoup d’encre au dernier trimestre de 2019. La Ville avait annoncé de possibles compressions de services pour équilibrer son budget.

Deux hommes devant un fond bleu

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman

Photo : Radio-Canada / Bartley Kives

Avec les informations de Barkley Kives

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique provinciale