•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une estacade installée à Beauceville par le maire

Une rivière sous la neige avec une estacade qui la traverse

L'estacade est ancrée de chaque côté de la rivière et soutenue par un large câble.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Radio-Canada

Une estacade pour diminuer les risques d’inondations traverse la rivière Chaudière depuis le 24 décembre. Le maire de Beauceville a décidé de la faire installer même si le ministère de la Sécurité publique lui a demandé d’attendre.

François Veilleux explique avoir reçu une communication de la part du ministère de la Sécurité publique cette même journée lui détaillant les raisons pour lesquelles il devait attendre avant de procéder à l’installation du câble.

Sous la suggestion de l’ingénieur Brian Morse de l'Université Laval, la Municipalité a décidé d’utiliser des estacades pour tenter d’éviter un autre épisode d’inondations en 2020.

Ça dure depuis octobre, précise le maire. On a commandé les câbles, on les a eus à la fin décembre. L’estacade se trouvait même le long de la rivière, assemblée, mais il fallait la faire traverser.

Selon François Veilleux, le dernier câble a été livré le 20 décembre. Mais trois jours plus tard, il affirme avoir reçu un document du ministère.

Un point d'ancrage avec un large câble installé dans la neige

Un des deux points d'ancrage de l'estacade.

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

C’est à ce moment que j’ai rassemblé les employés des travaux publics, je leur ai dit : "je sais que demain c’est le 24. Si vous êtes partant, let’s go, on y va", précise-t-il.

L’estacade, conçue notamment avec des branches d’épinettes assemblées autour d’un câble, a donc été installée la veille de Noël. À 15 h, tout était fini.

Depuis, M. Veilleux indique que les citoyens sont satisfaits. Ce que j’ai vu durant le temps des Fêtes, c’est qu’ils étaient heureux.

François Veilleux en manteau d'hiver, dehors devant une rivière.

Le maire de Beauceville estime qu'il aurait dû installer l'estacade bien avant.

Photo : Radio-Canada

De son côté, le ministère de la Sécurité n’a pas été en mesure de fournir de confirmation ni de réactions.

Trois mois après avoir pris la décision d’opter pour une estacade dans la rivière, le maire François Veilleux croit qu’il aurait dû l’installer bien avant.

Je me suis fié [au ministère], il y avait toutes sortes de raisons pour retarder l’installation, avoir su que ce serait si long, je l’aurais installée avant, conclut-il.

Avec les informations de Hadi Hassin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !