•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tour du monde en famille à bord d’un voilier

Le voilier de la petite famille lors de son passage à Sainte-Lucie, dans les Antilles

Photo : Julie Savard

Fanny Samson

Un couple de Québec a tout laissé pour réaliser son rêve : faire un périple autour du monde avec ses trois filles pendant quatre ans. Après un an et demi, la famille a jeté l'ancre pour passer quelques semaines au Québec.

Jean Legault et Julie Savard songeaient à faire le grand saut depuis un moment.

On est des amoureux de la voile, on faisait de la voile en famille depuis plusieurs années sur le fleuve Saint-Laurent, on adore les voyages aussi, explique la mère de famille.

Leurs aventures à bord de leur voilier, surnommé Caractère, sont documentées sur leur page Facebook, leur blogue et leur compte YouTube, ce qui leur permet de donner des nouvelles à leurs proches.

On vit vraiment la vie rêvée. Il y a beaucoup de défis, il y a énormément de défis, ce n'est pas rose tous les jours, mais quand même, on vit la vie qu'on a choisie.

Julie Savard

Le moment le plus marquant récemment, c'est quand la dernière écluse s'est ouverte dans le canal de Panama, puis qu'on est arrivés dans le Pacifique, ça c'était un moment très intense, parce que le Pacifique, pour plusieurs navigateurs, c'est un rêve, raconte Julie Savard, avocate de formation.

L’école à la maison… ou plutôt en voilier

Voyager avec Victoria, 8 ans, et les jumelles Marine et Alizé, qui ont 6 ans, c'est aussi faire l'école à la maison.

Cinq membres d'une famille devant une plage.

Julie Savard et Jean Legault sont accompagnés de leurs trois filles : Victoria, Marine et Alizé.

Photo : Julie Savard

Avoir sa maman comme professeur, on essaie un petit peu plus de contourner les règles, mais en général ça va bien, affirme Julie Savard en riant.

Mais leur apprentissage va au-delà des matières scolaires. Les enfants, au quotidien, apprennent tellement de choses de l'environnement où on se trouve, les pays visités. On côtoie des gens d'un peu partout sur la planète, donc je pense que ça fait partie de leur école aussi, souligne Jean Legault.

Ce retour au Québec risque d'être le dernier, la famille poursuivra ensuite son périple pour au moins trois ans.

Moi, je dirais aux gens de ne pas hésiter, de se lancer finalement, puis de profiter de la vie [...] foncez, et décidez peut-être de gagner moins, pour vivre plus, conclut le père de famille.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Société