•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chemin Roxham : le nombre de migrants a doublé en 24 heures

Un homme descend le chemin Roxham en direction de la frontière canado-américaine.

Depuis l'été 2017, le nombre de migrants passant par le chemin Roxham pour faire une demande d'asile a fortement augmenté.

Photo : Reuters / Christinne Muschi

Radio-Canada

Malgré le froid et la neige, des personnes tentent toujours de traverser la frontière canadienne par le chemin Roxham, à Saint-Bernard-de-Lacolle, en Montérégie. Dans les dernières 24 heures, le nombre de demandeurs d’asile a même doublé.

Le nombre de demandeurs d’asile en provenance du chemin Roxham oscille généralement entre 40 et 50 par jour. Ces dernières heures, on parle de près de 100 personnes, en majorité originaires d’Haïti, qui ont été interceptées par la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Le chemin Roxham a défrayé la chronique il y a deux ans en raison du nombre élevé de demandeurs d’asile qui cherchaient à trouver refuge au Canada. Ceux-ci ne sont pas considérés comme illégaux. Ce ne sont pas non plus des clandestins, puisqu’ils se font connaître auprès des autorités.

Pour cette raison, ces migrants ne sont pas accusés d’une infraction. Ils sont interceptés par la GRC, mais ils peuvent entamer le processus de demande d’asile.

Selon les données fournies par la Gendarmerie royale du Canada, en 2017, plus de 20 500 personnes ont franchi de façon irrégulière la frontière entre le Canada et les États-Unis, principalement par le Québec. Elles étaient 19 419 en 2018.

Toutefois, les nouvelles statistiques montrent une baisse du nombre de demandes d’asile. De janvier à novembre 2019, 14 850 migrants ont présenté de telles demandes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Demandeurs d'asile

Société