•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cofondateur de l’emblématique librairie LGBTQ+ Little Sister est décédé

Plan serré du visage souriant de Bruce Smyth.

Bruce Smyth a fondé avec son partenaire la librairie L’Emporium d’art et de livres Little Sister en 1983.

Photo : Fournie par Don Wilson

Radio-Canada

Bruce Smyth, cofondateur de l’Emporium d’art et de livres Little Sister sur la rue Davie dans le West End est décédé à l’âge de 63 ans. Son décès a été constaté le matin du 23 décembre au centre de soins palliatifs St-John à UBC.

Il a ouvert la librairie en 1983 avec son partenaire de vie et militant LGBTQ+ Jim Deva. Le couple trouvait frustrant d’être incapable de se procurer de la littérature gaie et lesbienne dans les librairies de Vancouver.

Jim Deva est décédé des suites d’un accident en 2014. La place Jim-Deva, à l’angle des rues Bute et Davie, a été nommée en son honneur en 2016.

Un néon affiche le nom de la librairie.

La librairie Little Sister est devenue au fil des décennies un emblème de la communauté LGBTQ+ de Vancouver.

Photo : Exploding Boy/Wikipedia

Don Wilson, propriétaire actuel du magasin et ami de longue date du couple, croit qu’ils ont créé un endroit très important. Il a acheté l’entreprise de Bruce Smyth deux ans après le décès de Jim Deva.

« Little Sister était définitivement un havre de paix pour les visiteurs. Pour plusieurs personnes qui venaient pour la première fois à la librairie, c’était le moment où elles sortaient du placard. Elles étaient acceptées ici, jamais on ne les jugeait. C’était un endroit sécuritaire où passer du temps, et ça l’est toujours », raconte-t-il.

Bruce Smyth était atteint de la polykystose rénale et souffrait de la dégénérescence maculaire. Il savait depuis cette année qu’il lui restait environ six mois à vivre, indique Don Wilson.

Il se souvient de lui comme un homme tranquille et modeste. Bruce Smyth aimait les longues promenades dans le parc Stanley. Bruce et Don se rencontraient à Joe’s Grill sur la rue Davie, l’endroit préféré de déjeuner de Bruce, se rappelle Don.

« C’est difficile de savoir qu’il est parti, maintient-il. Nous avons beaucoup ri. Il peut reposer en paix et retrouver Jim. »

Un couple de militants

La librairie Little Sister a vu le jour sur la rue Thurlow, près de Davie Village. Le magasin est ensuite déménagé dans des locaux plus grands sur la rue Davie en 1996. Le commerce y est toujours en activité à ce jour.

Être le tenancier d’une librairie queer dans les années 1980 n’était pas chose facile, selon Don Wilson. « En 1983, c’était assez tabou d’être gai », explique-t-il.

Une camionnette décorée de ballons colorés et d'un grand livre où est inscrit le nom de la boutique : Little Sisters.

Le char allégorique de la boutique allosexuelle Little Sisters Book and Art Emporium de Vancouver défile dans les rues.

Photo : Radio-Canada / Archives

Il arrivait à des gens de lancer des bombes incendiaires dans les escaliers des premiers locaux sur Thurlow.

« Des gens étaient contre le commerce. C’était de durs temps pour le couple, mais il a persévéré. Il n’allait pas abandonner », se rappelle l’actuel propriétaire de Little Sister.

La notoriété de la librairie a explosé quand l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a saisi une grande partie de ses importations d’ouvrages imprimés à la frontière dans les années 1980. L’ASFC estimait que c’était du « matériel obscène ».

Cette saisie a mené à une bataille judiciaire de dix ans. La Cour suprême du Canada a donné raison aux feus propriétaires en 2000.

Avec les informations de Laura Sciarpelletti

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !