•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau mur antibruit terminé chez Bitfarms à Sherbrooke

La construction de la clôture-écran acoustique, une mesure pour atténuer le bruit causé par l'entreprise de cryptomonnaies Bitfarms à Sherbrooke, est terminée.

Une façade de l'entreprise Bitfarms, à Sherbrooke.

Un mur composé notamment de mousse qui absorbe le son a été construit à la sortie des ventilateurs par Bitfarms.

Photo : Radio-Canada / Philippe Grenier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Bitfarms

La clôture est installée devant les ventilateurs qui sont bruyants et qui incommodent des résidents situés de l'autre côté de la rivière Magog, sur la rue Raimbault.

Ça permet de briser la ligne de son entre l'usine et la descente de bateau qui donne accès à la rivière Magog et à l'intérieur, le mur qui est face aux ventilateurs est fait de mousse qui absorbe le son. Des études sonores seront faites au cours des prochaines semaines pour en voir l'impact, indique le directeur des communications pour Bitfarms, Marc Duchesne.

La fermeture de l’entrée principale, la construction d’une nouvelle entrée ainsi qu’un chemin d’accès en forme de L seront construits d'ici l'été prochain pour réduire le bruit davantage. Un mur d'envergure sera également érigé, des travaux estimés à 200 000$ par Bitfarms pour l'ensemble des chantiers.

Pour le moment, les citoyens de la rue Raimbault rencontrés par Radio-Canada se disent toujours insatisfaits.

Ça semble avoir diminué quelque peu seulement, mais dans les extrémités, ce qui sort par les côtés, ça se rend beaucoup plus loin qu'avant. La majorité des citoyens ici ne peuvent même pas dormir das les pièces qui font face à la rivière, signale Marcel Cyr.

J'entends encore le bruit aussi pire que la semaine passée, dénonce quant à lui Richard Dion. Je veux qu'ils partent. D'après moi, ils ne peuvent pas régler le problème. La rivière, ça conduit le son, alors c'est encore pire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !