•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des bancs du Colisée de Québec à l'aréna de Chandler

Des bancs empilés dans les gradins d'un aréna.

500 bancs du Colisée de Québec seront installés dans l'aréna de Chandler.

Photo : Carol Poirier

Adrianne Gauvin-Sasseville

Les amateurs de hockey à Chandler pourront bientôt assister à un match bien assis dans un banc de l’ancien Colisée de Québec. La Ville de Chandler a fait l’acquisition de 500 sièges de l’amphithéâtre qui sera démoli d’ici la fin 2020.

Selon l'instigateur du projet et président de l'Association des Gaspésiens et Madelinots de Québec, Réginald Poirier, les bancs seront installés au centre sportif Clément Tremblay d'ici quelques mois.

Ma première démarche a commencé au mois de septembre 2015 lorsque le maire Labeaume est sorti du Colisée Pepsi avec la clé en l’air. L’association a contribué à l’achat de 20 bancs, raconte-t-il.

C’est ma ville, puis j’y tiens. Ça représente un legs, c’est beaucoup sentimental.

Réginald Poirier, président de l'Association des Gaspésiens et Madelinots de Québec
Une plaque avec l’inscription «l'Association des Gaspésiens et Madelinots de Québec» est installée sur le dossier d'un siège dans un aréna.

L'Association des Gaspésiens et Madelinots de Québec a acheté 20 sièges.

Photo : Carol Poirier

Les 480 sièges restants seront vendus à des commanditaires afin de financer l'acquisition qui a coûté 15 000 $ à la Ville de Chandler, indique la mairesse Louisette Langlois. Il va y avoir également une vente de bancs pour les commerçants de Chandler, explique-t-elle. C'est 30 $ le banc, donc ce n'est pas cher du tout.

Ce sont d'anciens bancs du Colisée, ils sont beaux, paraissent bien, et ont une certaine valeur.

Louisette Langlois, mairesse de Chandler

La Ville de Québec avait 4000 sièges à vendre pour amortir une partie des coûts de la démolition du Colisée Pepsi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Infrastructures