•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lock-out à la raffinerie Co-op : une injonction interdit aux travailleurs de bloquer l’accès plus de 10 minutes

Manifestation avec des dizaines de membres du syndicat Unifor tenant des pancartes.

La Saskatchewan sera la province de l'ouest la plus touchée par le lock-out de la raffinerie de Regina, prédit le doyen par intérim de la faculté de génie de l’Université de Regina

Photo : CBC/Ethan Williams

Radio-Canada

Le tribunal a donné raison à la demande d’injonction de la direction de la Federated Co-operatives Limited (FCL), et permet donc aux piqueteurs de seulement limiter l’accès au site aux camions pour un maximum 10 minutes.

Les camionneurs demandant à être laissé passer devront aussi l’être, peu importe la permission de 10 minutes. Dans une déclaration écrite, FCL s'est dite satisfaite de la décision de justice, qui est entrée en vigueur le 24 décembre.

L’injonction a été entendue plus tôt cette semaine par la juge Janet McMurtry. D’après FCL, le syndicat représentant les employés en lock-out avait participé à une conduite illégale en bloquant l’accès à la raffinerie. Ces affirmations ont été dénoncées par le syndicat d’Unifor, qui dit être en droit de faire du piquetage et de perturber la circulation. L'avocat d'Unifor a également fait valoir que dans le cas où un véhicule d'urgence devrait accéder à la raffinerie, il n'était pas empêché de le faire.

CBC/Radio-Canada a contacté Unifor pour commenter cette histoire, mais n'a pas reçu de réponse.

La raffinerie Co-op de Regina a mis environ 800 travailleurs en lock-out le 5 décembre dernier à la suite de l’échec des négociations entre la direction et le syndicat qui sont divisées sur la question du régime de retraite. L'injonction a été déposée un jour après que le syndicat a appelé au boycottage national des coopératives.

Avec les informations de Bryan Eneas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Relations de travail