•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Une année horrible » : 43e meurtre de 2019 à Winnipeg

Un véhicule blindé et des policiers devant une maison.

La police encercle une maison près de l'endroit où la 43e victime de meurtre de 2019 à Winnipeg a été découverte.

Photo : Radio-Canada / Bartley Kives

Radio-Canada

Un homme a été mortellement agressé le jour de Noël à Winnipeg. La ville a déjà dépassé cette année son record absolu de meurtres en une année.

Une patrouille de police en voiture a aperçu Gordon Edward Pashe allongé sur le trottoir près de l’intersection de la rue Salter et de l’avenue Redwood dans le North End de Winnipeg le matin du jour de Noël.

Les agents de police ont prodigué les premiers soins avant que l'homme de 37 ans ne soit transporté à l’hôpital, où il a succombé à ses blessures. Le porte-parole du Service de police de Winnipeg, Rob Carver, n’a pas voulu préciser la cause des blessures de la victime.

M. Carver a cependant indiqué que la police soupçonne que le meurtre soit lié à l’activité de gangs criminels. M. Pashe était connu par les policiers.

Peu après la découverte de la victime, la police a été avertie qu’un homme armé se trouvait dans une maison à un demi-pâté de maisons de l’endroit où le corps a été retrouvé.

Selon M. Carver, la police a déployé son véhicule blindé lorsque les occupants de la maison ont refusé d’obéir aux ordres des agents. Quatre personnes ont été arrêtées, mais aucune accusation n'a été déposée.

Un triste record qui augmente toujours

Avec 43 meurtres en un an, Winnipeg bat son triste record de 2011, année où il y avait eu 41 meurtres. Le porte-parole de la police, l'agent Rob Carver, affirme que ses collègues et lui sont sous le choc. C’est une année horrible pour la ville, dit-il.

Il ajoute que peu importe le nombre total d'homicides, chaque cas est une tragédie pour les familles des victimes.

En 2018, Winnipeg a enregistré 22 homicides, ce qui ressemble davantage au nombre de meurtres annuels survenus dans la capitale manitobaine au cours des cinq dernières années. Un meurtre avait aussi été commis le jour de Noël l’an dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !