•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Blue Jays offrent un contrat de quatre ans au lanceur gaucher Hyun-Jin Ryu

Hyun-Jin Ryu célèbre à la fin de la 7e manche face aux Braves (archives).

Le lanceur sud-coréen Hyun-Jin Ryu (archives)

Photo : The Associated Press / Jae C. Hong

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les Blue Jays ont conclu une entente de quatre ans et 80 millions $US avec le lanceur gaucher Hyun-Jin Ryu.

Le Sud-Coréen âgé de 32 ans a dominé les ligues majeures avec une moyenne de points mérités de 2,32 la saison dernière et il a terminé au deuxième rang du scrutin pour le trophée Cy-Young dans la Ligue nationale après avoir présenté une fiche de 14-5 en 182,2 manches lancées avec les Dodgers de Los Angeles.

Ryu a pris part à son premier match des étoiles l'été dernier, étant le lanceur partant de la Nationale.

Le joueur de 1,91 m (6 pi 3 po) et 116 kg (255 lb) deviendra le troisième joueur originaire de Corée du Sud à jouer pour les Blue Jays.

Ryu est immédiatement devenu l'as de la rotation des Jays, qui se cherchait la saison dernière.

La communauté coréenne de Toronto se réjouit

Des partisans de baseball de la communauté coréeenne de Toronto saluent la signature Hyun-Jin Ryu, considérant que c'est un gros changement pour l'équipe à la fois dans leurs chances de se rendre aux séries éliminatoires et pour leur popularité à l'étranger.

Le PDG d'un club de baseball coréen à Toronto se dit ravi de l'arrivée de Hyun-Jin Ryu, mais également inquiet parce que les Jays auront toujours une équipe qui devra plus ou moins faire ses preuves cette année.

J.C. Kim de l'Association coréenne canadienne de baseball affirme que Ryu a le statut de célébrité dans son pays d'origine, la Corée du Sud, où son nom est bien connu depuis le lycée.

Toronto compte plus de 73 000 personnes d'origine coréenne, selon le recensement de 2016.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !