•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie au Chili : les autorités dénoncent un acte intentionnel

Des ruines de maisons carbonisées .

Des résidents retrouvent leur maison détruite par un incendie à Valparaiso.

Photo : Reuters / Rodrigo Garrido

Agence France-Presse

Les autorités chiliennes ont annoncé jeudi détenir des photos et des vidéos qui prouvent que l'incendie ayant ravagé pendant deux jours les hauteurs de la ville touristique de Valparaiso est de nature intentionnelle.

Nous avons des preuves, à travers des photos, des vidéos et des conversations avec les voisins, que ces incendies à Valparaiso ont été allumés de manière intentionnelle, a déclaré le ministre chilien de l'Agriculture Antonio Walker.

Le président chilien Sebastian Piñera s'est rendu jeudi à Valparaiso, célèbre port inscrit au patrimoine de l'humanité de l'Unesco, où les flammes ont détruit totalement ou partiellement 245 maisons, laissé quelque 700 personnes sinistrées et blessé légèrement 12 pompiers, selon les derniers chiffres officiels.

L'incendie, qui a dévasté mardi et mercredi 150 hectares sur les collines de Rocuant et San Roque, n'a pas fait de blessé grave ni de mort.

Le feu était parti mardi de pâturages et de bosquets avant de se propager rapidement aux maisons, faites de bois et de tôle. Devant son avancée, la police, les pompiers et l'armée ont évacué des dizaines de familles qui s'apprêtaient à célébrer Noël. Certaines d'entre elles ont passé la nuit dans des hébergements d'urgence.

Une enquête pour déterminer les causes de l'incendie

Un quartier est parti en fumée.

Près de 250 maisons ont été détruites dans l'incendie.

Photo : Getty Images / PABLO ROJAS MARIADAGA

Sur place, des employés municipaux et des groupes de volontaires travaillaient jeudi pour enlever les débris et accueillir les sinistrés, auxquels le gouvernement a déjà annoncé des aides pour la reconstruction de leur maison.

Valparaiso, célèbre pour ses demeures colorées et ses funiculaires, se situe à 120 km à l'ouest de la capitale Santiago. Cette ville escarpée est étalée sur une quarantaine de collines à la dense végétation où les feux sont fréquents.

En 2014, plus de 3000 maisons avaient été ravagées et 15 personnes avaient péri dans un gigantesque incendie.

Depuis le 1er juillet, début de la saison des feux au Chili, 15 100 hectares sont partis en fumée, contre 4500 à la même date l'an dernier, selon le ministre de l'Agriculture.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Amériques

International