•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Léger répit pour l’Australie, aux prises avec de violents feux de forêt

Des véhicules d'intervention et des camions de pompiers devant un panache de fumée qui voile partiellement le soleil.

L'Australie est un pays sujet aux feux de brousse, une tendance accentuée par les changements climatiques, selon de nombreuses études.

Photo : AFP / Peter Parks

Radio-Canada

Le temps frais et humide, malgré le manque de précipitations, a allégé le fardeau des pompiers australiens et de leurs renforts internationaux, qui luttent toujours contre plus de 70 brasiers. Ce répit devrait toutefois être de courte durée, car on attend le retour d’un temps plus sec et plus chaud d’ici le week-end.

Mais même dans des conditions comme celles de mercredi, les risques d’incendie restaient très élevés dans le nord-ouest de la Nouvelle-Galles-du-Sud et élevés dans certains autres secteurs. Ils avaient néanmoins été réduits à modérés pour une bonne partie de l’État.

Autour de la métropole de Sydney et dans d’autres régions, environ 2000 pompiers ont passé le jour de Noël à combattre les flammes. Quelque 400 camions étaient en service.

On attend des températures entre 31°C et 41°C dans la région de Sydney dimanche, ainsi que du temps sec qui pourrait compliquer une situation déjà inquiétante.

Près de cinq millions d’hectares (50 000 km2) ont été ravagés par les flammes ces derniers mois dans le plus grand pays d’Océanie. Les incendies ont réduit en cendre près d’un millier de demeures et fauché la vie de neuf personnes.

La Nouvelle-Galles-du-Sud, État le plus populeux du pays avec sept millions et demi d’habitants, dont les résidents de Sydney, est particulièrement touchée. On y a déclaré un état d’urgence de sept jours la semaine dernière, alors que Sydney était partiellement encerclée par les incendies et que l’air y devenait asphyxiant en raison de la fumée.

Le premier ministre australien, Scott Morrison, dans son discours annuel des Fêtes, a rendu hommage à deux pompiers qui ont perdu la vie en luttant contre un des feux qui menacent Sydney.

Scott Morrison a été vivement critiqué ces derniers jours pour être parti passer ses vacances de Noël en famille à Hawaï alors que son pays brûlait. Il a écourté son séjour pour retourner en Australie samedi dernier, après une déferlante de reproches.

Je tiens à remercier tous ceux qui servent notre nation en tant que volontaires et qui combattent ces feux en ce moment même, a-t-il ajouté après avoir offert ses condoléances, alors qu’environ 200 pompiers luttaient contre les flammes dans les collines d'Adélaïde.

L’Australie-Méridionale, dont Adélaïde est la capitale, est un autre État où les feux représentent un risque élevé. La semaine dernière, des brasiers particulièrement intenses y ont rasé 86 demeures. On craint que cela se répète à partir de samedi, vu que le mercure devrait atteindre 41°C.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Incidents et catastrophes naturelles

International