•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cannabis : ruée vers les produits comestibles à Saskatoon

Chocolats avec du cannabis comestibles

Les produits de cannabis comestibles bientôt disponibles

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À Saskatoon, les stocks de produits comestibles légaux à base de marijuana se sont écoulés en à peine quelques heures après leur installation sur les étalages.

Ces nouveautés ont fait leur entrée sur le marché en Saskatchewan mardi dernier, après une restriction de 60 jours mise en place par Santé Canada à compter de la légalisation.

Une fréquentation record

Le magasin Prairie Records, situé sur l'avenue Broadway, a vu ses ventes augmenter considérablement. Selon la gérante Shauneen Wuttunee, la fréquentation de sa franchise a augmenté d'environ 30% lundi et mardi suite à la disponibilité de ces produits.

Jeudi et vendredi derniers c’était le chaos, nous avons dû faire appel à du personnel supplémentaire pour satisfaire la demande des clients.

Une citation de :Shauneen Wuttunee, gérante du magasin Prairie Records.

C’est le même scénario qui s’est joué au Living Skies Cannabis, un autre commerce de Saskatoon qui propose des bonbons et des chocolats à base de marijuana depuis la semaine dernière. Dallas Pocha , le responsable, explique avoir vendu toute la marchandise en un jour et demi. Le personnel du magasin attend l’arrivée d’une nouvelle commande, ce qui devrait lui permettre d’être réapprovisionné avant le Nouvel An.

Tout comme Shauneen Wuttunee, Dallas Pocha pense que le succès de ces produits est dû au fait qu’ils semblent moins nocifs, aux yeux des consommateurs, que le cannabis consommé par la fumée. Dallas Pocha explique qu’une nouvelle clientèle s’est donc présentée aux portes de son magasin.

Selon un communiqué du gouvernement de la Saskatchewan, les produits du cannabis, dont ceux qui ressemblent à des bonbons, devraient être entreposés dans un endroit inaccessible aux mineurs et aux animaux. Le gouvernement rappelle que les mineurs ne sont pas autorisés à posséder du cannabis non médicinal.

Les produits à base de cannabis ingérés peuvent mettre plusieurs heures à être ressentis par les amateurs de THC, rappelle la province.

Avec les informations d'Alexis Lalemant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !