•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Achats en ligne : les consommateurs bien protégés

Cadeau emballé dans du papier brun, avec de la ficelle et une branche de sapin.

Lors d'un achat en ligne, les commerçants doivent notamment respecter à la lettre les détails de transaction, explique l'Office de protection du consommateur.

Photo : Environmental Defence

Radio-Canada

Au moment où des milliers de cadeaux et colis sont distribués après avoir été payés en ligne, l'Office de protection du consommateur rappelle que les consommateurs (OPC) sont très bien protégés advenant un problème avec leur commande.

Les commerçants doivent notamment respecter à la lettre les détails de transaction, comme le mode de livraison, le délai de livraison et les conditions de retour. S'il n'y a pas de délai, la livraison ne devrait pas excéder 30 jours, explique le responsable des relations médias pour l’OPC, Charles Tanguay.

Si le colis se fait voler, c’est la responsabilité des commerçants et pour l’Office, le consommateur est en droit de considérer qu’il n’a jamais reçu le colis. Qu’il se soit fait voler ou qu’il soit perdu, peu importe la raison, c’est comme si on n’avait jamais reçu le colis et encore une fois s’ouvre un droit d’annuler la commande et de se faire rembourser, précise-t-il.

L'OPC suggère néanmoins de toujours favoriser l'utilisation d'une carte de crédit pour les achats en ligne, puisque celles-ci permettent la rétrofacturation en cas de problème avec un commerçant.

Le droit d’annuler la commande demeure intact, et à défaut pour le commerçant d’annuler dans les 15 jours, vous pouvez comme consommateur demander à la compagnie émettrice de votre carte de crédit de vous rembourser, explique M. Tanguay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !