•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chemin de Noël, une lumineuse tradition

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une répétition du Chemin de Noël

Une répétition du Chemin de Noël

Photo : Radio-Canada / Steve Breton

Merveilleux chemin de Noël! Quand les 23 choristes de la Chapelle de Québec ont tracé leur chemin jusqu’à la scène, traversant la salle Raoul-Jobin lampions à la main, nous avons senti une soirée d’exception se profiler. Un moment de partage dessiné par la ferveur et la beauté des voix.

Il faut dire que la voix de Bernard Labadie s’est avérée une des surprises de la soirée! Qui aurait pu prédire, jusqu'à la veille du concert, que le directeur musical et fondateur du chemin de Noël remplacerait au pied levé la comédienne Hélène Florent en devenant le récitant de la 4e mouture du rendez-vous?

Bernard Labadie en répétition pour Le Chemin de Noël

Bernard Labadie en répétition pour Le Chemin de Noël

Photo : Radio-Canada / Steve Breton

960 spectateurs au Palais Montcalm, plus d’une centaine dehors, et un directeur musical qui dirige le choeur et la foule, puisque le public participe à quatre chansons profanes. Pas de doute, Bernard Labadie a livré avec subtilité les textes de Rostand, de Rimbaud et de Baudelaire qu’il a lui-même choisis pour Le chemin de Noël. Du beau. Des textes qui ont fait remonter les racines religieuses de la fête en exprimant la joie et le recueillement, mais jamais aussi fortement que les chants.

C’était super bon, vraiment! Mes grands-parents y vont chaque année et ça les fait toujours pleurer à la fin. C’est super agréable d’être là avec eux! L’histoire, comment tout est lié, chaque chanson nous donne des sentiments différents. Des fois, je faisais juste fermer les yeux et englober les chansons, a souligné Constance Martel à la sortie.

S’élever, un chant de Noël à la fois, jusqu’à toucher la perfection. C’est un peu ça Le chemin de Noël. Le plaisir d’entendre un Sainte Nuit chanté en allemand, un chant dédié à Marie en latin, vouloir que les apparitions du baryton Philippe Sly se prolongent dans leur beauté. Dans la finale, pouvoir savourer le silence du public et la majesté des voix et se dire : voilà un chant céleste en écoutant Lully, Lulla, Lullay, du choeur de femmes.

Sans oublier, au bout du chemin, l’émouvant Les âmes des justes chanté par le choeur d’hommes.

Bonne nouvelle, le concert sera diffusé à nouveau, le 24 décembre de 22h à minuit, sur ICI Radio-Canada Première. Il sera aussi disponible pour écoute pendant toute la période des Fêtes sur la plateforme icimusique.ca/classique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !