•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vol de données chez Pages Jaunes

Un homme tape sur un clavier d'ordinateur.

L'enjeu de la sécurité informatique risque de croître en importance au cours des prochaines années.

Photo : Shutterstock

Le groupe Pages Jaunes Solutions numériques et médias avise ses clients qu'une personne malveillante a eu accès à des informations concernant leur entreprise et qu'ils pourraient être la cible d'une tentative de fraude.

Les clients ont été informés par lettre que le fraudeur a eu accès au montant qu'ils doivent à Pages Jaunes et qu'il pourrait tenter de rediriger les paiements vers un compte bancaire frauduleux.

Josée Michaud, une technicienne comptable qui travaille à son compte, a été estomaquée en recevant, il y a une semaine, une lettre de Pages Jaunes lui indiquant qu'une personne malveillante avait pu accéder à ses données d'entreprise.

Ça m'a fait un peu paniquer, dit-elle en se remémorant la réaction qu'elle a eue en lisant la lettre. Je me suis fait prendre. Je fais quoi avec ça?

On lit dans cette lettre, qui n'est pas datée, que l'incident lié à la sécurité des données a été découvert à la suite d'appels téléphoniques auprès de certains clients qui se sont fait demander de rediriger leur paiement vers un autre compte bancaire.

Il est aussi écrit qu'une erreur humaine a permis à un tiers non identifié d'accéder à certains renseignements le 6 décembre dernier.

Il pourrait s'agir de noms, de noms d'entreprise, de numéros de téléphone, d'adresses courriel ainsi que de la somme due à Pages Jaunes par les clients visés par la tentative de fraude.

Le fraudeur aurait également usurpé l'identité du groupe Pages Jaunes pour communiquer par courriel et tenter de faire effectuer le paiement dans un compte bancaire frauduleux.

Trois fois plutôt qu'une

Josée Michaud, qui est une ex-membre du Mouvement Desjardins et cliente de Capital One, tous deux victimes de fuites de données, est exaspérée. Elle recommande à la population d'être très vigilante.

On ne sait plus qui croire en réalité. Nos données, est-ce qu'on va les garder pour nous? En tout cas, moi je me pose la question maintenant.

Josée Michaud

Josée Michaud ajoute qu'elle n'a pas été en mesure de parler à quelqu'un au service à la clientèle de Pages Jaunes. On n'a jamais eu de réponse. Je vais essayer de trouver un autre numéro et essayer de voir avec eux ce qu'il en est.

Pages Jaunes n'a pas répondu à nos demandes d'entrevue.

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada affirme être en contact avec l'entreprise depuis que celle-ci l'a avisé de l'incident. Nous avons reçu un rapport d'atteinte et nous sommes en discussion avec l'entreprise, indique dans un courriel un porte-parole, Vito Pilieci. Pour l'instant, nous n'avons pas ouvert d'enquête officielle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !