•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Crime organisé en Ontario et au Manitoba : 10 personnes arrêtées pour trafic de drogue

La police de Winnipeg en conférence de presse, devant une importante saisie d'argent et de drogues.

L'enquête, baptisée Project Highland, a duré neuf mois.

Photo : Radio-Canada / Amélie David

Radio-Canada

La police de Winnipeg a arrêté six Manitobains, trois Ontariens et un Albertain dans le cadre d’une enquête sur un réseau interprovincial de crime organisé.

Les suspects, âgés entre 24 et 37 ans, font face à 34 chefs d’accusation reliés en majorité au trafic de cocaïne, d’opioïdes et de cannabis, du sud de l’Ontario jusqu’à la capitale manitobaine. 

La police de Winnipeg a mené 8 perquisitions dans le cadre de l’enquête. Elle a fait l'une des plus grandes saisies de cigarettes jamais effectuées au Manitoba : 246 cartouches, soit l’équivalent de 2,46 millions de cigarettes. 

Parmi les autres éléments saisis, on compte 13 kg de cocaïne - l'équivalent de 1,3 million de dollars - , 20 kg de cannabis illégal, 120 000 dollars, 362 g de méthamphétamine, et 370 g de champignons hallucinogènes et cinq véhicules, dont une Jaguar. 

Les fouilles ont eu lieu à Winnipeg, dans le Manitoba rural et dans des régions de l’Ontario avec l’appui de la Police provinciale de l’Ontario, indique l’agent Rob Carver, porte-parole de la police de Winnipeg.

Deux maisons ont également été saisies, soutient l’inspecteur Max Waddell, de l’Unité de lutte contre le crime organisé de la police de Winnipeg.

La police dit avoir été frappée par les techniques avancées du réseau démantelé. Les sachets de cocaïne ont été retrouvés dans le compartiment secret d’une voiture ; ils étaient difficilement détectables, mentionne-t-elle. 

Ce bilan est le résultat de 9 mois d'enquête et du travail de 160 policiers de différentes agences. 

Max Waddell ajoute que cette saisie n’aurait pas pu se faire sans la collaboration de diverses organisations, dont la police provinciale ontarienne, l’Agence des services frontaliers du canada et la division des taxes du Manitoba. 

Avec les informations de Mohamed-Amin Kehel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !