•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jordan Pierre-Gilles, un espoir sherbrookois en patinage de vitesse

Jordan Pierre-Gilles se taille une place à l'international en tant que patineur de vitesse.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

De retour d'Asie où il a participé à deux coupes du monde, le patineur de vitesse sherbrookois sur courte piste, Jordan Pierres-Gilles termine sa meilleure année en carrière.

Ses premiers coups de patin sur le circuit international lui ont permis de se tailler une place au sein de l'élite mondiale. Il figure désormais dans le top 25 mondial sur certaines distances

Au début, j’étais fasciné, je patinais avec des légendes du sport, mais vite quand les courses ont commencé, je me suis surpris à être capable de rester focus et relaxer surtout.

Jordan Pierre-Gilles, patineur de vitesse

Le jeune patineur n’est pas peu fier de ses performances des dernières semaines. L’athlète admet qu’il ne s’était pas fait d’attentes quant aux résultats à atteindre lors de ces compétitions. Cette réussite l’encourage maintenant pour la suite de la saison.

J’ai vu c’était quoi les coupes du monde, je veux travailler fort à l’entraînement d’ici là pour arriver une coche de plus que ce que j’ai fait en Asie, explique le jeune patineur.

Le sportif veut maintenant continuer à tout donner lors de ses entraînements afin de convaincre les entraîneurs de lui permettre de participer aux prochaines coupes du monde en Europe en 2020.

Espoir olympique

Jordan Pierre-Gilles rappelle que la saison qu’il est en train de vivre est cruciale pour lui permettre de réaliser son rêve de participer aux Jeux olympiques.

Il s’entraîne avec les meilleurs au monde. Nous on souhaite juste qu’il réalise ses rêves et ses objectifs.

Richard Pierre-Gilles, père de Jordan

Le jeune athlète entend fournir les efforts nécessaires afin de conserver un bon classement en vue de l’an prochain, une année préolympique qui arrive à grands pas.

Ça semblait loin il a un an ou deux, mais maintenant ça arrive vite. Je suis motivé à m’entraîner pour m’y rendre, affirme Jordan Pierre-Gilles.

Changements

Si tous les espoirs sont permis pour 2020, c’est notamment grâce au travail acharné et à l’impressionnante progression de l’athlète.

Le départ de Samuel Girard, l’un des meneurs au Canada a aussi transformé l’équipe dans laquelle il évoluait. Une situation qui a incité Jordan Pierre-Gilles à se concentrer sur son sport et à devoir accepter le rôle de mentor qu’il se retrouve à occuper avec les nouveaux athlètes qui rejoignent l’équipe.

Je pense que j’ai fait ma place, l’équipe a changé, souligne-t-il.

Jordan Pierre-Gilles et son père Richard.

Jordan Pierre-Gilles et son père Richard.

Photo : Radio-Canada

Les changements se font aussi sentir au sein de la famille du sportif.

Son père Richard Pierre Gilles est fier des réussites de son fils qui a fait beaucoup de sacrifices pour atteindre cet objectif

On savait qu’il avait tout en lui, pour lui, afin de réaliser ce qu’il souhaitait. On sait que c’est un sport qui comporte des risques, qui est imprévisible parfois. Tout ce qu’on souhaitait, c’était que les conditions favorables soient réunies pour qu’il puisse progresser, décrit-il.

Pour le père de famille, le défi reste maintenant d’inciter Jordan à conserver un équilibre dans cette vie bien remplie. Les Pierre-Gilles comptent bien maintenir le cap afin d’aider l’athlète à rester à la hauteur des exigences de ce sport de haut niveau au cours des prochaines années.

Avec les informations de Louis-Philippe Bourdeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Patinage de vitesse