•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les autorités médicales espèrent éviter les débordements durant les Fêtes

Radio-Canada

Les autorités médicales prennent des mesures afin d’éviter de la congestion et des débordements dans les urgences des hôpitaux du Nouveau-Brunswick pendant le temps des Fêtes.

Par exemple, les patients sont priés d'appeler le service Télé-Soins, au 811, avant de se rendre aux urgences. Télé-Soins est une ligne gratuite et confidentielle d’information et de conseils en matière de santé. Des infirmières immatriculées bilingues répondent aux appels 24 heures par jour. La ligne ne ferme pas durant le temps des Fêtes.

Le président-directeur général du Réseau de santé Vitalité, Gilles Lanteigne, veut se faire rassurant. Généralement, dans le temps de Noël, les gens ne sont pas absents durant leur congé si leur travail est prévu. Les gens sont quand même engagés à remplir leurs obligations, souligne-t-il.

Selon Vitalité, seul l’Hôpital régional de Campbellton est dans une situation fragile durant cette période.

L'engorgement de l'établissement et le manque de personnel médical ont d’ailleurs poussé Vitalité à interrompre plusieurs services à Campbellton le mois dernier.

Pour l'instant, on a fait l'inventaire des secteurs qui pourraient être fragilisés, indique M. Lanteigne, et, sauf pour Campbellton, on pense que la situation est correcte et normale.

Quant aux femmes enceintes dans la région du Restigouche, elles pourront accoucher à l’Hôpital de Campbellton du 23 décembre au 6 janvier.

D’après le reportage de Francis Pilon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !