•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le campement d'Extinction Rebellion devant le Parlement prend de l'ampleur

Des tentes plantées dans la neige.

Des tentes plantées devant le Parlement à Ottawa avec une banderole du groupe Extinction Rebellion.

Photo : Radio-Canada / Boris Proulx

Radio-Canada

Le campement érigé par le groupe écologiste Extinction Rebellion devant le bureau de Justin Trudeau, à Ottawa, prend de l'expansion pendant la période des Fêtes.

Désormais installée depuis plus de deux semaines dans une tente derrière le cénotaphe, Ann Cognito, de son vrai nom Tanya Bucknor, a parcouru plus de 3300 kilomètres pour rencontrer le premier ministre Justin Trudeau et lui demander de prendre des actions concrètes et immédiates pour lutter contre le réchauffement climatique.

Je viens de Calgary pour faire prendre conscience de la crise climatique et pour apporter une lettre au premier ministre et attendre ici jusqu'à ce que des changements soient faits, a-t-elle affirmé dimanche.

Une femme avec un chien.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ann Cognito et son chien lors de son périple. (archives)

Photo : Radio-Canada / Lucie Edwardson/CBC

La militante, qui est à la tête d'une annexe locale du groupe environnementaliste Extinction Rebellion, a quitté Chestermere, en Alberta, le 20 avril dernier. Elle a parcouru la route transcanadienne en kickbike — une trottinette pour adulte — avec une remorque, permettant de porter ses affaires et de soulager les pattes de son chien, M. Myrtle.

Nous pouvons encore faire une différence, au moins faire une différence pour ne pas être de ceux qui ont tué toute la planète.

Ann Cognito
Une femme devant des tentes à Ottawa.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La militante Ann Cognito, en entrevue avec Radio-Canada, devant le campement à Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Ce week-end, deux autres personnes se sont ajoutées au campement et quelques militants ontariens doivent arriver sous peu. Jean-Pierre Tremblay est notamment venu de Montréal pour soutenir Ann Cognito.

Ça fait 11 mois que je suis impliqué avec Extinction Rebellion Montréal, c'est un peu le même genre de déclic. À un moment donné, ça n'a pas d'allure de ne rien faire, de voir que rien ne se fait. Une écoeurantite, dans le fond, a-t-il témoigné.

Le militant a bon espoir que le premier ministre viendra les rencontrer. Je pense que c'est une bonne chose pour lui. L'idée c'est d'être prêt pour lui faire faire quelque chose, a-t-il jugé.

M. Tremblay restera quelque temps à Ottawa et l'intention de revenir de façon sporadique pendant l'hiver.

Pour sa part, Linda McCourt est venue apporter de l'eau chaude au campement pour le thé. Elle a dormi deux nuits dans la tente. Elle se dédie au groupe Extinction Rebellion depuis qu'elle a appris qu'elle allait avoir deux petits-enfants. Ça m'a fait quelque chose dans mon cœur et j'ai décidé qu'il fallait que je fasse quelque chose pour aider, a raconté la résidente d'Orléans.

Linda McCourt en entrevue près du campement, à l'extérieur.

Linda McCourt a dormi deux nuits dans une tente près du Parlement, à Ottawa, en soutien aux demandes écologistes du groupe Extinction Rebellion.

Photo : Radio-Canada

Les militants ne manquent de rien. Plusieurs fois par jour, des personnes viennent leur apporter de la nourriture et tout ce dont le campement a besoin. Un café et un bar des environs acceptent qu'ils utilisent leur salle de bain.

Interrogé par Radio-Canada, le bureau du premier ministre a indiqué qu'aucune rencontre n'était prévue avec les campeurs.

Malgré tout, Ann Cognito garde espoir et restera là aussi longtemps qu'il le faut pour se faire entendre. Elle estime que cette idée de faire quelque chose de fou permettra de sensibiliser les gens à sa cause.

Avec les informations de Boris Proulx et de Sarah Rieger de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Environnement