•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

15 détenus accusés pour une présumée agression armée dans une prison en Nouvelle-Écosse

Photo aérienne du centre correctionnel Central Nova Scotia.

Le centre correctionnel Central Nova Scotia, couramment appelé « Central Nova », est situé dans le parc industriel Burnside, à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Police régionale d’Halifax affirme avoir arrêté 15 détenus relativement à une agression armée qui aurait eu lieu le 2 décembre dans l'établissement correctionnel Central Nova, une prison provinciale à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse.

Les suspects font face à des accusations de complot pour meurtre, de tentative de meurtre, de séquestration, de voies de fait graves, d'agression armée et d'entrave au travail d'un policier.

L'un des 15 détenus fera face à un chef d'accusation supplémentaire d'agression contre un policier.

La victime alléguée dans cette affaire est un détenu de 46 ans qui a subi des blessures graves mettant sa vie en danger.

Un représentant syndical des agents correctionnels affirme que des détenus auraient formé une ligne pour barrer le chemin des gardiens de prison, qui tentaient de porter secours à la victime.

Une enquête interne a été déclenchée pour faire la lumière sur l'incident, a confirmé le ministre de la Justice de la Nouvelle-Écosse.

Les suspects sont des hommes âgés de 22 à 41 ans. Ils vont tous devoir comparaître en Cour provinciale à une date qui n'a pas encore été précisée.

Avec les informations de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.