•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Somalie confrontée à une invasion de criquets pèlerins

Un fermier somalien marche parmi des criquets pèlerins qui volent autour de lui et l'entourent.

Un fermier somalien marche parmi les criquets pèlerins dans un champ près de Dhusamareb, la capitale de la province de Galgaduud, le 21 décembre 2019.

Photo : Reuters / Feisal Omar

Reuters

Samedi, les fermiers somaliens ont appelé à l'aide leur gouvernement et la communauté internationale face à une invasion de criquets pèlerins qui ont déjà détruit quelque 70 000 hectares de terre, selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

La FAO a tiré la sonnette d'alarme mercredi face à ce phénomène, le pire à frapper la Somalie depuis 25 ans. Les terres sont infestées de larves et d'adultes reproducteurs qui ont déjà causé d'importants dégâts dans les cultures et les pâturages.

Les criquets ont déjà dévoré nos pâturages, nous luttons maintenant pour sauver au moins notre ferme, où nous avons planté des pastèques et des haricots, a témoigné Jamad Mohamed, fermier à Dhusamareb, capitale de la province de Galgaduud.

Plan rapproché de criquets pèlerins dans un champ désertique en Somalie.

Les criquets pèlerins ont endommagé plus de 70 000 hectares de cultures et de pâturages en Somalie.

Photo : Reuters / Feisal Omar

C'est la fin, nous n'avons rien pour nourrir nos enfants et nous n'avons pas les moyens d'acheter au marché, a ajouté Jirow Qorhere, un autre fermier de la région, qui en appelle à l'aide des institutions du pays.

Les criquets pèlerins ont une durée de vie d'environ trois mois et un criquet pèlerin femelle peut pondre jusqu'à 300 œufs. Un petit essaim de criquets, qui peut regrouper des millions d'individus, consomme la même quantité de nourriture en une journée que près de 35 000 personnes, selon la FAO.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Environnement

International