•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le congrès politique du Parti conservateur reporté à novembre 2020

Andrew Scheer lors de la campagne électorale d'octobre.

Andrew Scheer a démissionné quelques semaines après avoir échoué à renverser le gouvernement Trudeau.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

Le Parti conservateur du Canada (PCC) a annoncé samedi qu’il reportait son congrès prévu pour avril à Toronto. La rencontre aura plutôt lieu à Québec, du 12 au 14 novembre 2020.

L’exécutif national du Parti conservateur a voté afin de reporter le congrès politique prévu du 16 au 18 avril 2020 à Toronto pour concentrer énergie et efforts sur les détails et l’organisation entourant la course à la direction du Parti conservateur, a expliqué le PCC.

Après avoir initialement affirmé que le nouveau chef du parti serait choisi le 14 novembre, lors du congrès à Québec, les conservateurs ont rectifié l'information en disant que la date n'était pas encore décidée.

Le comité organisateur du congrès au leadership, qui n'est pas encore formé, sera chargé de déterminer la date où seront dévoilés les résultats de la course à la direction.

Le parti doit en effet choisir le successeur d'Andrew Scheer, qui a démissionné de son poste moins de deux mois après avoir échoué à renverser le gouvernement Trudeau. Au lendemain des élections, de nombreuses voix se sont fait entendre au sein de la formation politique pour le pousser vers la sortie. Certains conservateurs réclamaient sa démission avant Noël.

Aux dernières élections, les libéraux ont remporté 157 sièges, alors que les conservateurs d'Andrew Scheer en ont obtenu 121.

Quelques noms de possibles candidats ont commencé à circuler, dont ceux de Rona Ambrose, de Jason Kenney et de Peter MacKay. L'ex-premier ministre du Québec Jean Charest songerait aussi à briguer le poste, comme l'ancien sénateur conservateur Michael Fortier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !