•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facebook examine une potentielle fuite massive de données

Des écrans arborent le logo blanc et bleu de Facebook

Facebook fait face à une possible fuite de données.

Photo : AFP/Getty Images / LIONEL BONAVENTURE

Agence France-Presse
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Facebook examinait jeudi une fuite potentielle des données de 267 millions de ses utilisateurs et utilisatrices, révélée par un chercheur en cybersécurité qui les a trouvées exposées dans des forums de pirates informatiques.

Nous sommes en train d'analyser ce problème, mais nous pensons qu'il s'agit d'informations obtenues avant les changements effectués ces dernières années pour mieux protéger les données des personnes, a déclaré un porte-parole de Facebook à l'Agence France-Presse (AFP).

D'après le chercheur Bob Diachenko et le site Comparitech, les identifiants, numéros de téléphone et noms de 267 millions d'utilisateurs et utilisatrices, essentiellement des internautes des États-Unis, étaient disponibles librement sur le web caché, de quoi mener de vastes opérations de pourriels et d'hameçonnage.

La base de données, mise en ligne sur un forum de pirates il y a une semaine, n'était plus accessible jeudi à la suite de l'alerte donnée par Bob Diachenko, d'après Comparitech.

Le chercheur croit que ces données ont été récupérées par des hors-la-loi au Vietnam grâce à un système de robots automatisés qui copient toutes les données auxquelles ces derniers parviennent à accéder.

Un incident déjà en septembre

En septembre, des numéros de téléphone liés à plus de 400 millions de comptes Facebook se sont retrouvés en ligne, à la merci d'une utilisation malveillante, d'après le site américain TechCrunch.

Facebook avait partiellement confirmé cette information, assurant que selon ses vérifications, le nombre de comptes concernés ne représentait environ que la moitié des 419 millions évoqués.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !