•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

École Riverside : deux classes modulaires dans un pavillon de Chantiers Chibougamau

Des élèves dans une classe.

Les élèves sont ravis de leurs nouvelles salles de classe.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un pavillon en épinette noire, conçu par Chantiers Chibougamau, accueille depuis le début de l'année deux classes d'élèves à l'école primaire Riverside de Jonquière.

L'achat et le raccordement à l'école existante ont coûté près de 500 000 $.

À la fin de l’année scolaire 2018-2019, cette école anglophone débordait. Faute de pouvoir agrandir rapidement, une autre piste de solution a dû être explorée. C'est là que l'idée d'un pavillon de deux classes modulaires en bois massif est venue sur le tapis. Ce dernier allait accueillir deux salles de cours pour 25 élèves.

« Ça fait des jaloux. Le fait d’avoir de l’espace, la luminosité, l’odeur, ce sont toutes des choses que les élèves apprécient grandement. En plus, c’est arrivé avec des nouveaux meubles. Donc, ils se sentent vraiment choyés. »

— Une citation de  Michelle Babin, directrice de l’école primaire régionale Riverside
Un bâtiment de bois.

Chantiers Chibougamau a construit les classes modulaires.

Photo : Radio-Canada

La Commission scolaire Central Québec, dont fait partie cette école jonquiéroise, a déposé sa commande en juillet.

« À partir de la réception de la commande, de la fabrication, de la livraison, de l’assemblage, bien, il s’est écoulé moins de deux mois et les élèves avaient leur nouveau milieu à la rentrée. »

— Une citation de  Frédéric Verreault, directeur exécutif du développement corporatif, Chantiers Chibougamau

La ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, et son collègue des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, espèrent que la solution adoptée pour faire face au manque d’espace à l’école primaire régionale Riverside sera éventuellement retenue par d’autres établissements scolaires qui ont atteint les limites de leurs capacités d’accueil.

D’ailleurs, le gouvernement du Québec a versé une aide financière de 200 000 $ à l’entreprise Chantiers Chibougamau pour l’encourager à continuer de travailler sur son concept de classe modulaire en bois.

D'après un reportage de Catherine Gignac

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !