•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La production suspendue à la plateforme Terra Nova pour des raisons de sécurité

Le navire de production du site de Terra Nova, qui est en fait une plateforme. mobile, est en mer.

Le plateforme flottante Terra Nova, à 350 km au sud-est de Terre-Neuve

Photo : La Presse canadienne / ANDREW VAUGHAN

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L’Office Canada-Terre-Neuve-et-Labrador des hydrocarbures extracôtiers (OCTNLHE) annonce la suspension de la production à la plateforme pétrolière Terra Nova pour des raisons de sécurité.

Dans une déclaration, l’agence de réglementation de l’industrie provinciale du pétrole indique que les entreprises exploitant la plateforme flottante manquent à l’obligation d'entretenir et d'inspecter en profondeur les équipements critiques pour garantir le bon fonctionnement de l'installation.

L’une des deux pompes d’eau de la plateforme pétrolière, située à 350 km au sud-est de Terre-Neuve, ne fonctionne pas depuis le 7 novembre dernier, indique l’OCTNLHE dans une lettre envoyée à Suncor, l’une des entreprises exploitant la plateforme. Selon les informations de l'agence, cette pompe, utilisée en cas d’incendie ou d’explosion, ne sera pas réparée avant avril 2020.

Dans la lettre, le chef de la sécurité de l’OCTNLHE, Paul Alexander, indique également que Suncor n’a jamais effectué une inspection en profondeur des pompes d’eau, comme l'exigent les règles fédérales encadrant l'industrie.

L’OCTNLHE explique qu’elle avait demandé à Suncor en octobre dernier d'examiner l'état de tous ses équipements. Le 24 octobre, l'entreprise a indiqué à l’agence que 30 éléments d’équipement n’étaient pas conformes aux règlements de sécurité. Suncor s’est engagée à régler la situation d’ici avril 2020.

Pourtant, Suncor a négligé d’inclure les pompes d’incendie parmi les équipements non conformes aux règlements.

L’OCTNLHE considère que l’incapacité du système de gestion de Suncor à détecter et à prévenir les non-conformités susmentionnées et la décision de continuer à exploiter les systèmes de production [de la plateforme] avec ces non-conformités constituent une grave question de sécurité, indique Paul Alexander.

L’OCTNLHE note que la production pétrolière à la plateforme Terra Nova sera suspendue jusqu’à ce que Suncor règle la situation à la satisfaction du chef de la sécurité de l’agence.

Dans sa mise à jour économique, présentée la semaine dernière, le ministre des Finances de la province, Tom Osborne, a déclaré que la province a déjà perdu 185 millions de dollars en revenus pétroliers en 2019-2020 à cause des arrêts de production à la plateforme Hibernia. Deux déversements sont survenus à cette plateforme depuis l’été dernier.

Un représentant de Suncor n'était pas immédiatement disponible pour une entrevue.

Une porte-parole de Suncor, Jessica Depencier, a précisé jeudi dans un courriel à Radio-Canada que la compagnie utilisait depuis le 7 novembre une de ses pompes d'extraction d'eau de mer comme pompe de rechange. À la suite d'une enquête au sujet d'une pompe d'eau qui ne fonctionnait pas depuis cette date, l'OCTNLHE a déterminé que la pompe d'extraction d'eau de mer était insuffisante, écrit Suncor.

Suncor collabore pleinement avec l'agence de réglementation, fait valoir la compagnie dans cette même déclaration.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !