•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Ça m'écœure » que le F.-A.-Gauthier ne soit pas en service, dit le PDG de la STQ

Stéphane Lafaut.

Le président-directeur général de la Société des traversiers du Québec, Stéphane Lafaut, était de passage à Matane jeudi pour faire le point sur la traverse entre Matane et la Côte-Nord.

Photo : Radio-Canada

Le président-directeur général de la Société des traversiers du Québec (STQ), Stéphane Lafaut, affirme que les moteurs du F.-A.-Gauthier doivent être entièrement démontés. Il ne sait toujours pas quand le navire pourra être remis en service. Mais surtout, il ignore toujours si un traversier pourra assurer le service après le 20 janvier.

De passage à Matane jeudi, Stéphane Lafaut a expliqué que des experts de General Electric Europe, qui a conçu les moteurs électriques du navire, sont arrivés à Matane mercredi.

Le [F.-A.-]Gauthier n'est pas en service. Personnellement, ça m'écœure littéralement. [...] C'est pour ça que j'ai dit : "là, on va faire venir des spécialistes d'Europe. On ne prend aucune chance."

Stéphane Lafaut, président-directeur général de la Société des traversiers du Québec

L'entreprise européenne sera responsable des travaux sur les moteurs du F.-A.-Gauthier, sous la supervision de la STQ.

C'est elle qui démontera les moteurs pour déterminer le problème. Ensuite, elle les réparera avec de nouvelles pièces, si nécessaire, et les remontera.

Un traversier après le 20 janvier?

Aussi, M. Lafaut confirme que le CTMA Vacancier prendra le relais du Saaremaa du 6 au 20 janvier.Le Saaremaa doit subir lui aussi des travaux importants exigés par Transports Canada.

On ignore donc si un traversier sera disponible pour assurer le service entre les deux rives après le 20 janvier. M. Lafaut déclare travailler à trouver une solution avec les partenaires de la STQ.

Le CTMA Vacancier au quai de Matane.

Le CTMA Vacancier a déjà assuré le service à la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout en janvier 2019.

Photo : Radio-Canada

Le CTMA Vacancier doit quitter les Îles-de-la-Madeleine et être en service sur le fleuve le 6 janvier, mais le groupe CTMA précise que le Vacancier pourra être rappelé en tout temps aux Îles si les conditions empêchent le Madeleine de bien desservir l'archipel.

Le Saaremaa au quai de Matane.

Le Saaremaa doit être mis aux normes canadiennes, sans quoi le traversier ne sera plus autorisé à prendre la mer après le 31 janvier.

Photo : Radio-Canada

Le président-directeur général de la Société des traversiers du Québec s'est déplacé à Matane pour rassurer les usagers de son service.

Il réitère que le service dela traverse entre Matane et la Côte-Nord sera assuré pendant la période des Fêtes par des liaisons aériennes, par le Saaremaa, et par la suite, par le CTMA Vacancier.

On a fait le maximum de ce qu'on pouvait faire et on va continuer à le faire.

Stéphane Lafaut, président-directeur général de la Société des traversiers du Québec

Les travaux sur les moteurs électriques du F.-A.-Gauthier doivent s'échelonner sur plusieurs semaines, selon Stéphane Lafaut.

Avec les informations de Michel-Félix Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Transports