•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tête temporaire de l’Enfant-Jésus ressuscite pour aider une galerie d’art

La tête temporaire détonne car elle est orange alors que la statue est en marbre.

La tête temporaire de l'Enfant Jésus, installée en octobre après un acte de vandalisme, était devenue virale dans les réseaux sociaux.

Photo : Radio-Canada / Lisa-Marie Fleurent

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Galerie du Nouvel-Ontario (GNO) à Sudbury, s’est associée à l’artiste locale Heather Wise, qui avait créé en 2016 une tête temporaire pour la statue de l’Enfant-Jésus de l’église Sainte-Anne-des-Pins, pour promouvoir sa vente annuelle, le Nouveau Louvre.

Maude Bourassa Francoeur, agente de communication pour la GNO, explique que la galerie a misé sur l’humour cette année dans sa campagne publicitaire.

C’est une vente qu’on fait chaque année depuis maintenant 24 ans, donc il faut diversifier les approches envers le public, affirme-t-elle. Cette année, on a décidé de le faire entre autres avec des vidéos un peu ludique.

La stratégie semble avoir porté ses fruits, alors que la GNO a fracassé son record de l’an dernier, avec 99 œuvres vendues en date de mercredi.

L’utilisation de l’œuvre Temporary Jesus Head d'Heather Wise, qui avait beaucoup attiré l’attention en 2016, s’inscrivait bien dans cette stratégie, estime Maude Bourassa Francoeur.

Heather Wise tient une tête en argile.

Heather Wise tient la « tête de l'Enfant-Jésus temporaire », qu'elle a créé en 2016 pour l'église Sainte-Anne-des-Pins. Elle a visité mercredi le Nouveau Louvre, la vente d'art de la Galerie du Nouvel-Ontario.

Photo : Galerie du Nouvel-Ontario

Elle a accepté que je prenne une photo pour mousser le Nouveau Louvre qui en est à ses derniers jours. La Temporary Jesus Head est reconnue comme un trésor d’art local.

Une citation de :Maude Bourassa Francoeur, agente de communication pour la Galerie du Nouvel-Ontario

La vente se poursuit jusqu'au 21 décembre dans les anciens locaux du magasin Village International sur la rue Durham.

Une œuvre virale

Des images de la Temporary Jesus Head avaient fait le tour du monde au début du mois d’octobre 2016, entraînant des réactions allant du rire à la colère.

La statue de Marie et de l'Enfant-Jésus a été victime des vandales à plusieurs reprises.

La statue de Marie et de l'Enfant-Jésus près de l'église Sainte-Anne-des-Pins à Sudbury a été victime des vandales à plusieurs reprises.

Photo : Radio-Canada

Heather Wise l’avait créée gratuitement pour remplacer celle d’une statue décapitée en 2016. L’artiste l’a fait de bon cœur, pour aider la paroisse de Sainte-Anne-des-Pins, rappelle Mme Bourassa Francoeur.

L’agente de communication souligne que l’artiste a un talent beaucoup plus grand que ce que peut laisser croire la tête.

Elle l’avait fait rapidement et la météo n’avait pas été de son côté. Ça avait gâché l’argile. Elle a des dons d’artistes qui dépassent le résultat que ça avait donné.

Une citation de :Maude Bourassa Francoeur, agente de communication pour la Galerie du Nouvel-Ontario

La vraie tête de la statue avait finalement été retrouvée fin octobre 2016 et la tête temporaire avait été redonnée à l’artiste.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !