•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ministre Guilbault lance une réflexion sur la police au Québec

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale.

Le livre vert publié mercredi pourrait servir de point de départ à la réflexion sur la refonte de la police.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Radio-Canada

La ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, veut repenser le travail policier. Elle a lancé une réflexion dans ce sens en déposant mercredi un « livre vert » intitulé Réalité policière au Québec : modernité, confiance et efficience.

La ministre a annoncé la mise sur pied d'un comité consultatif de cinq personnes, avec à leur tête l'ex-maire de Sherbrooke Bernard Sévigny, qui aura à piloter la réflexion sur la refonte de la police. Le comité doit, entre autres, formuler des recommandations au gouvernement d’ici 2020.

On a bien saisi le message à l’effet que la consultation que nous allons entreprendre doit être large, a déclaré Bernard Sévigny, qui a aussi présidé l'Union des municipalités du Québec.

Bernard Sévigny.

Bernard Sévigny, coordonnateur et porte-parole du comité consultatif

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Le livre vert de Mme Guilbault propose un état des lieux, mais il se veut aussi une plateforme qui pourra servir de point de départ et de base commune à la réflexion souhaitée sur la réalité policière québécoise. Il s’agit notamment de se pencher sur la qualité des services offerts par la police dans la province et sur les moyens de renouer une relation de confiance avec la population.

Le document examine principalement l'environnement social et criminel, les enjeux actuels et les préoccupations relatives à la confiance des citoyens.

La législation encadrant la prestation des services de police au Québec doit, de toute évidence, être revue et actualisée.

Geneviève Guilbault, ministre de la Sécurité publique

La société a changé et cela a une incidence directe et significative sur le travail des policiers, a affirmé Mme Guilbault.

De nos jours, les policiers doivent être parfois des préventionnistes, des gardiens de l’ordre, des intervenants auprès de gens qui souffrent de problèmes de santé mentale […]. Ce seront tous des éléments qui seront pris en compte.

Geneviève Guilbault, ministre de la Sécurité publique

Plusieurs acteurs du milieu policier et municipal, des gens de la société civile, questionnent le modèle actuel, d’où la nécessité et la pertinence de ce qu’on est en train de mettre en place aujourd’hui, a expliqué Geneviève Guilbault.

Le livre vert spécifie toutefois qu’il ne se penche pas sur les recommandations de la commission Viens, portant sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec, et sur l'enquête nationale sur les femmes autochtones. Bien que les modalités restent à établir, ces recommandations feront l’objet d’un suivi distinct par le gouvernement du Québec en concertation avec les représentants des communautés autochtones et ne sont donc pas abordées dans le présent document de consultation, y lit-on.

Geste salué par L'UMQ

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) salue le geste de la ministre Guilbault et lui offre sa pleine collaboration.

Pour L’UMQ, les changements sociaux et la transformation de la criminalité commandaient une réflexion en profondeur sur les changements requis à l’organisation policière au Québec.

L’UMQ a l’intention de déposer un mémoire dans le cadre de ces consultations qui seront menées par le comité d’experts.

Le Québec compte de nombreux corps policiers : la Sûreté du Québec et 30 corps de police municipale, plus 22 corps de police autochtones.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique