•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La murale Rocheleau à Trois-Rivières virtuellement préservée

Une vieille murale publicitaire mise au jour.

La murale mise au jour sur la rue Hart à Trois-Rivières a été captée par une entreprise d'imagerie laser.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La murale publicitaire mise au jour la semaine dernière par la destruction d'un bâtiment sur la rue Hart au centre-ville de Trois-Rivières a été enregistrée virtuellement par une entreprise locale d’imagerie au laser.

La prise d’image s’est faite mardi, quelques jours après la découverte. L’arrivée de l’hiver et l’usure de l’oeuvre font craindre pour sa conservation.

L'entreprise iSCAN a proposé ses services. Elle utilise le balayage laser pour recréer un modèle en 3D d’un site.

S’il n'y a pas de projet précis pour l'instant pour diffuser les images créées , le président d'iSCAN Richard Lapointe a un plan en tête.

Une homme avec un casque utilise un appareil.

Le président d'iSCAN Richard Lapointe démontre comment fonctionnent les appareils utilisés pour prendre les images de la murale Rocheleau.

Photo : Radio-Canada

Avec l’entreprise Rum & Code et l’application Culture Go, si la Ville nous le permet, on pourrait mettre un panneau d’interprétation virtuel qui va nous mener vers des documents d’archives qu’on va retrouver sur Internet ou sur Facebook, pour faire vivre cette murale-là, a expliqué Richard Lapointe.

La murale publicitaire du marchand de fourrure Ovide Rocheleau a été mise au jour mercredi dernier. Une mobilisation pour sa conservation et sa préservation s’est depuis installée.

Mardi, une pétition avec plus de 3000 signatures à cet effet a été remise aux membres du conseil de la Ville de Trois-Rivières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !