•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trudel Alliance veut remettre au goût du jour des centres commerciaux d'une autre époque

Les Galeries Charlesbourg deviennent notamment la propriété de Trudel Alliance.

Les Galeries Charlesbourg deviennent notamment la propriété de Trudel Alliance.

Photo : Radio-Canada / Audrey Paris

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le groupe Trudel Alliance achète sept centres commerciaux de la grande région de Québec à la firme torontoise First Capital Realty, une transaction de 165 millions de dollars.

La vente englobe le Carrefour Soumande, les Galeries Charlesbourg, Place Seigneuriale, Place des Quatre-Bourgeois, Place Naviles, le Carrefour St-David et la Promenade Lévis.

Ça représente plus d'un an de travail; ce fut difficile et compliqué, mais on peut maintenant dire qu'on est parmi les plus grands groupes immobiliers à Québec, indique William Trudel, président fondateur et chef de la direction.

Deux hommes assis sur une scène avec le texte Trudel Alliance à l'arrière sur un écran

Jonathan et William Trudel à l'occasion de la conférence de presse de mercredi aux Galeries Charlesbourg

Photo : Radio-Canada

Il précise que plusieurs des sept sites nécessiteront de grandes modifications.

Il y en a qui ont été construits dans une logique des années 1960; la priorité est de les positionner vers le futur, ajoute-t-il. Mais chaque site est différent; nous allons consulter les locataires actuels et la population. Ce sera restauré, avec de l'habitation, de l'hôtellerie, des commerces plus locaux. Toutes les pistes de solutions sont vraiment intéressantes.

Les deux sites à adapter en priorité sont les Galeries Charlesbourg et Place des Quatre-Bourgeois, d'après Trudel Alliance.

Centrés sur la communauté et le transport en commun

Les frères Jonathan et William Trudel n'ont pas caché l'attrait de ces sept sites commerciaux, puisqu'ils sont pour la plupart situés près du futur réseau structurant de transport en commun de la Ville de Québec.

Les modes de transport ont évolué, explique Jonathan Trudel, vice-président exécutif et fondateur de Trudel Alliance. On ne dit pas que les automobiles vont disparaître, loin de là, mais une réflexion stratégique sur le transport en commun s'impose.

Pour certains modèles, on voit des galettes de stationnement. Ça fonctionnait très bien avant, mais maintenant, on veut reconnecter ces sites avec la communauté, indique pour sa part William Trudel.

Les hommes d'affaires discuteront avec la Ville de Québec, notamment parce que des changements de zonage sont à prévoir dans certains cas.

Les investissements associés au réaménagement des sites représentent des dizaines de millions de dollars.

Toutefois, William Trudel ajoute que ce ne sont pas tous les centres qui doivent être réaménagés. Il donne comme exemple le Carrefour St-David à Beauport, qui est plus récent et déjà présent dans l'habitude des consommateurs.

Deux hommes assis sur une scène avec le texte Trudel Alliance à l'arrière sur un écran.

Jonathan et William Trudel à l'occasion de la conférence de presse de mercredi aux Galeries Charlesbourg

Photo : Radio-Canada

Avec cette acquisition, le parc immobilier de Trudel Alliance atteindra près de 400 millions de dollars. L'entreprise souhaite cumuler des actifs d'un milliard de dollars d'ici 2027.

La transaction est appuyée par Desjardins et RBC Banque Royale.

En juillet 2018, Trudel Alliance avait fait l'acquisition du centre commercial Fleur de Lys.

Avec les informations de Guylaine Bussière et d'Olivier Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !