•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'année en coton ouaté de Bleu Jeans Bleu

Le chanteur de Bleu Jeans Bleu Mathieu Lafontaine alias Claude Cobra.

Le chanteur de Bleu Jeans Bleu, Mathieu Lafontaine, alias Claude Cobra.

Photo : Radio-Canada / Anik Moulin

Anik Moulin

« Heille! Fais-tu frette? T'es-tu bien dans ton coton ouaté? » Ces paroles rigolotes ont été chantées maintes fois cette année. La pièce Coton ouaté a littéralement propulsé Bleu Jeans Bleu dans les hautes sphères de la popularité. Retour sur cette année exceptionnelle avec le leader de la formation, Mathieu Lafontaine, alias Claude Cobra.

Je l'appelle l'année tornade! Tranquillement, ça s'est transformé en ouragan. J'ai l'impression qu'on est encore dedans pas mal, lance d'emblée Mathieu Lafontaine quand on lui demande de quelle façon il a vécu 2019.

Le chanteur de Bleu Jeans Bleu est un verbomoteur attachant. Il est pourtant sans mots quand vient le temps de décrire son année époustouflante. L'auteur-compositeur-interprète sherbrookois pensait vivre un sprint estival, sans plus, mais la course s'est finalement transformée en véritable marathon.

Le groupe Bleu Jeans Bleu en spectacle, à la Petite salle du Centre culturel de l'Université de Sherbrooke.

Le groupe Bleu Jeans Bleu en spectacle, à la Petite salle du Centre culturel de l'Université de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Anik Moulin

Le moment décisif est sans contredit la diffusion du vidéoclip de la chanson Coton ouaté. Le vidéoclip viral, qui a maintenant franchi la barre des six millions de visionnements sur YouTube, fait exploser la popularité du groupe.

On a rejoint un public tellement plus vaste, tout d'un coup. Je l'appelle notre succès social, note Mathieu Lafontaine. La chanson a été partagée par tout le monde! Il y a quelque chose qui a été ramené dans les maisons. À l'école, c'est fou ce qui s'est passé. La chanson a servi dans les activités académiques, dans les cours de gym, d'arts plastiques, dans les cours de français même!

Le moment coup de cœur de l'année

Son plus beau moment de 2019? Mathieu Lafontaine hésite, brièvement, avant de répondre l'ADISQ. Une soirée où Bleu Jeans Bleu est reparti avec le Félix du Groupe de l’année et où le public dans la salle a chanté, en chœur, la pièce Coton ouaté.

L'ADISQ, ça englobe tout. Le travail, l'album, la route, les shows. Nos blondes étaient avec nous autres. Et elles, elles ont tout vécu par ricochet. On n'a pas beaucoup été là. Ce sont des partenaires exceptionnelles. C'est comme si on nous disait, prenez note, cette année-là, vous allez vous en souvenir toute votre vie. C'est arrivé et ç'a été magique.

Apprendre à dire non

Bleu Jeans Bleu a trois albums à son actif, dont le plus récent Perfecto. Avec tout le succès du groupe, une agence gère désormais les nombreuses demandes d'entrevues et les communications, de même que les spectacles. Avec cette nouvelle popularité, est-ce que les musiciens se sentent obligés de dire oui à tout?

Si on avait 20 ans, l'an prochain, on ferait 300 shows! On a une certaine maturité, on sait nos limites, on sait ce qu'il faut garder en tête pour rester amoureux de ce métier-là. On apprend à dire non, mais c'est difficile parce que c'est quelque chose que j'ai rarement fait dans ma vie. Mais il faut ce qu'il faut.

Le groupe Bleu Jeans Bleu en spectacle, à la Petite salle du Centre culturel de l'Université de Sherbrooke.

Le groupe Bleu Jeans Bleu en spectacle, à la Petite salle du Centre culturel de l'Université de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Anik Moulin

Et 2020?

La nouvelle année n'est pas encore entamée que, déjà, elle est fort bien remplie pour le groupe. Jusqu'à l'automne prochain, c'est déjà loadé, s'exclame Mathieu.

Beaucoup de spectacles partout au Québec et plusieurs salles affichent complet.

Que peut-on souhaiter au King de la danse en ligne? De garder sa swing, ça, c'est certain, répond du tac au tac Mathieu Lafontaine.

Je nous souhaite de garder une belle santé, en nous rendant compte de ce qui se passe, en le vivant le pied dans le fond, mais juste assez, poursuit-il, plus sérieusement. Et d'avoir du temps, chacun de notre bord, avec notre famille.

C'est aussi simple que ça avec Claude Cobra.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Musique