•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Envoyer une carte de Noël? Les conseils d'un spécialiste

Une femme tient une carte de Noel devant un sapin.

Un spécialiste en étiquette offre ses conseils pour l'envoi de cartes de Noël durant la période des Fêtes.

Photo : Tanya Trukyr/Unsplash

Radio-Canada

Pour certains, écrire des cartes de Noël est une activité joyeuse, mais pour d'autres, cette tradition du temps des Fêtes peut être une source d'incertitude. Le spécialiste en étiquette des affaires Konrad Philip, installé en Colombie-Britannique, leur offre des conseils utiles et surprenants.

Faire une liste exclusive

Il n'y a rien de plus excitant que de jeter un œil dans sa boîte aux lettres et d’y découvrir une enveloppe contenant une carte de voeux avec son nom dessus, jusqu'à ce que le plaisir se transforme en culpabilité, si on n’en a envoyé aucune soi-même.

La première règle de M. Philip, qui donne des conseils en bonnes manières à des professionnels, est d’éviter d’envoyer des cartes aux amis et aux membres de votre famille que vous côtoyez fréquemment. Étonnamment, cela inclut vos collègues.

Le but de la carte est d'envoyer ses meilleurs voeux à quelqu'un qu'on ne verra pas pendant les Fêtes.

Konrad Philip

Évitez les cartes électroniques

À une certaine époque, pas si lointaine, le meilleur moyen de souhaiter un joyeux Noël était une carte électronique, rappelle M. Philip. Il semblait que la notion pittoresque de cartes manuscrites était devenue obsolète.

La grande majorité des Canadiens, soit 82 %, se tournent vers le magasinage en ligne pour les Fêtes.

Les personnes âgées qui ne sont pas sur les réseaux sociaux apprécient les cartes manuscrites, car cela leur permet de savoir qu'on pense à elles, explique M. Philip.

Photo : iStock

L'envoi d'une carte virtuelle à ses amis et à sa famille est à proscrire, car elles sont vraiment trop impersonnelles, selon lui. Si on veut envoyer quelque chose en ligne, il faut au moins le rendre personnel. On ajoute, à tout le moins, une salutation personnelle pour chaque personne.

Bilan de l’année et meilleurs voeux

La carte devrait mentionner des moments marquants de l’année qui se termine et des vœux pour l'année à venir.

Le message doit être court, dit M. Philip, car les lettres longues et détaillées ne sont généralement pas les bienvenues. Le message ne devrait pas dépasser deux ou trois phrases.

Réciprocité

Si on envoie une carte à quelqu’un, mais qu'on n’en reçoit pas en retour pendant deux années de suite et que cette personne ne manifeste aucune appréciation du geste, on peut la retirer de sa liste sans culpabilité, selon M. Philip.

Si on se sent coupable de ne pas envoyer de cartes pendant la période des Fêtes, on peut toujours saisir l'occasion de transmettre des vœux chaleureux en décrochant le téléphone.

C'est ça, l'esprit des Fêtes, conclut le spécialiste.

Avec les informations de Cathy Kearney

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !