•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une bouteille à la mer réunit des familles des deux côtés de l’Atlantique

Photographie d'une fillette aux cheveux blonds portant des lunettes de soleil.

Siobhane Riggs, 6 ans, est morte accidentellement en janvier 2001.

Photo : Gracieuseté de Carolanne Riggs

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Carolanne Riggs et sa famille, à Burin, à Terre-Neuve-et-Labrador, recevront de la visite importante pour Noël : une famille espagnole qui avait trouvé le message de sa défunte fillette, Siobhane, dans une bouteille qu’elle avait lancée à la mer.

Un homme a communiqué avec la famille Riggs en décembre 2002 pour parler à Siobhane, explique Carolanne. Lorsqu’elle a entendu le message laissé par cet homme sur son répondeur, elle croyait d’abord que c’était une mauvaise blague, parce que sa fille de 6 ans était morte dans un accident 11 mois auparavant.

Son fils, A. J., par contre, savait exactement pourquoi la famille avait reçu cet appel, indique Carolanne. L’homme devait avoir trouvé la bouteille lancée à la mer par Siobhane.

Les deux jeunes, Siobhane et A. J., avaient écrit des lettres l’été précédent et ils les avaient placées dans des bouteilles. Leur père, qui travaille au large de la Nouvelle-Écosse, a jeté les bouteilles à la mer pour eux.

Carolanne Riggs a rappelé l’homme qui avait laissé un message sur son répondeur et appris qu’il s’agissait de Patrick Dennis, résident de Tenerife, dans les îles Canaries, un archipel espagnol au large de la côte nord-ouest de l'Afrique. M. Dennis avait trouvé deux bouteilles contenant les lettres.

Malheureusement, j’ai dû lui dire ce qui s’était passé. Il était désolé et j’ai pensé qu’il allait tout arrêter. Mais je lui ai demandé de conserver soigneusement les bouteilles et je lui ai dit que nous irions les chercher un jour ou l’autre, explique Mme Riggs.

Les deux bouteilles en plastique, la coupure du journal et une photographie sont montées dans un cadre vitré.

Les deux bouteilles lancées à la mer et qui contenaient les lettres de Siobhane et d'A. J. Riggs sont maintenant conservées à Burin avec une coupure d'un journal espagnol racontant l'histoire des deux familles.

Photo : Gracieuseté de Carolanne Riggs

Le premier appel de M. Dennis était survenu quelques jours à peine avant le jour ou sa famille aurait célébré le septième anniversaire de sa fille. Les familles des deux côtés de l’Atlantique ont rapidement créé des liens, souligne Mme Riggs.

Les Riggs se sont rendus à Tenerife en mai 2004 et ils ont ramené à Terre-Neuve les bouteilles et les lettres qu’elles contenaient.

Mme Riggs dit qu’elle n’oubliera jamais sa première conversation téléphonique avec Patrick Dennis. Toute cette expérience, dit-elle, a contribué à lui donner la force de vivre le deuil de sa fille et de progresser. Le voyage à Tenerife a apporté une certaine joie à sa famille, explique-t-elle.

Les deux hommes sont assis l'un à côté de l'autre.

A. J. Riggs en compagnie de Patrick Dennis lors d'un séjour à Tenerife.

Photo : Gracieuseté de Carolanne Riggs

Les Riggs sont retournés aux îles Canaries en 2017. Patrick Dennis a ensuite décidé qu’il était temps pour lui et sa famille de visiter Terre-Neuve. Mme Riggs dit qu’il a appelé en août dernier et qu’il a proposé de rendre visite à sa famille à Noël. Les Riggs ont accepté avec joie.

Patrick Dennis, son épouse et leurs deux filles arriveront à Burin le 23 décembre. Ils participeront à toutes les activités de Noël de la famille Riggs, affirme Carolanne. Sa famille planifie notamment une célébration avec des mummers.

Avec les renseignements de Lukas Wall, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !