•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme de Moncton trouve des « cendres » dans un cadre acheté au Village des valeurs

Photo ancienne, couleur sépia, d'une femme d'un certain âge dans un cadre.

L'objet acheté par Emily Allain au Village des valeurs en 2018.

Photo : Emily Allain (courtoisie)

Radio-Canada

Une résidente de Moncton croit avoir fait une découverte inusitée dans un objet acheté 4 $ l’an dernier dans un magasin de produits d’occasion du Nouveau-Brunswick : un sachet contenant, selon elle, les cendres d’une personne décédée.

Emily Allain dit maintenant être déterminée à retrouver les membres de la famille de cette personne.

L’objet recelant ce mystère avait été acheté au Village des valeurs à Moncton. Il s’agit d’un cadre ovale en bois, posé sur un socle, contenant la photo ancienne de couleur sépia d’une femme d’un certain âge.

Estimant qu’il aurait été irrespectueux de jeter la photo de l’inconnue aux poubelles, Mme Allain a décidé de la laisser à l’intérieur. L’image encadrée fait donc depuis un an partie de la décoration de son salon.

Samedi dernier, en redécorant pour Noël, Emily Allain a malencontreusement fait tomber l’objet. Une partie du cadre s’est brisée, révélant un sachet de plastique.

J’espère au moins apprendre qui était cette dame, quel était son nom, dit Emily Allain.

Sac de plastique contenant des cendres placé à l'intérieur d'un cadre en bois.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un sac de plastique contenant des cendres était inséré à l'intérieur du cadre.

Photo : Emily Allain (courtoisie)

Emily Allain aimerait que la famille de la défunte puisse récupérer les cendres.

Il n’y a aucune information inscrite derrière la photo. Mme Allain estime que la photo pourrait avoir été prise dans les années 1940.

L'inconnue est devenue célèbre à sa façon dans le cercle d'amis de Mme Allain. Tout le monde me demande, tout le temps : qui est-ce? dit la résidente de Moncton. Je me demande vraiment quelle était la vie de cette dame.

Si personne ne finit par se manifester et que le mystère demeure, elle envisage d’organiser la dispersion des cendres de façon respectueuse.

Après la publication de ce texte, Danielle-Andrée Arcand, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, souligne avoir elle aussi trouvé un sachet de sable dans un cadre similaire. C'était un petit sac de sable assez grossier, similaire aux cendres d'une personne incinérée, explique-t-elle.

Mme Arcand raconte avoir reçu le cadre en cadeau dans les années 80. À son avis, le sachet de sable sert à stabiliser l'angle du cadre, qui pivote. C'est une imitation de bois. Comme le cadre peut s'ajuster, je crois que le sable sert à [le] stabiliser.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick