•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un an après avoir frôlé la catastrophe, deux jeunes veulent sensibiliser les pêcheurs

Une tente calcinée repose sur la glace.

L'explosion a détruit l'abri pour la pêche blanche du couple à l'hiver 2018.

Photo : Philippe Villeneuve

Rosalie Dumais-Beaulieu

L'événement remonte à près d'un an, mais une sortie de pêche blanche sur la rivière La Petite Décharge, à Alma, reste gravée dans la mémoire d'un jeune couple. L'abri de Marikim Fortin et de Philippe Villeneuve s'est transformé en une boule de feu au moment où ils ont voulu percer un trou dans la glace l'hiver dernier.

Un tel accident peut survenir lorsque du méthane est emprisonné dans la glace. Ce gaz provient des déchets et des résidus de bois se trouvant au fond de l'eau. En entrant en contact avec une source de chaleur comme une chaufferette, il peut produire une explosion.

C’était vraiment intense. On a voulu sortir de la tente, mon chum et moi. Il m’a poussée dehors. C’était comme une grosse boule de feu. En 30 secondes, tout s’est allumé et tout s’est éteint.

Marikim Fortin, victime de l'accident

Philippe Villeneuve a subi un choc post-traumatique. Tout comme sa conjointe, ses mains et son visage ont été gravement brûlés.

Un homme a le visage gravement brûlé.

Philippe Villeneuve a été brûlé au deuxième degré sur tout le visage

Photo : Philippe Villeneuve

Un tel accident est difficile à prévoir, mais il aurait tout de même pu être évité. Avant d’allumer la chaufferette, il aurait fallu percer le trou et après ça, monter la tente, soutient Marikim Fortin.

Le spécialiste de la pêche Rémi Aubin n'a jamais entendu parler de ce phénomène et il pense qu'un pareil épisode ne s’est jamais produit sur les glaces de la baie des Ha! Ha!. Il souligne, toutefois, que les petits lacs sont plus propices à la formation du méthane que les grands cours d'eau.

Marikim Fortin et Philippe Villeneuve souhaitent maintenant sensibiliser les pêcheurs à ce sujet qui est encore trop méconnu d'après eux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Chasse et pêche