•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’était jour d’élection partielle à Saguenay

Il y a un peu de neige dans l'escalier menant à l'entrée de l'hôtel de ville de Saguenay.

Parmi les candidats, seul Réjean Hudon a déjà siégé à l'hôtel de ville de Saguenay.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Mis à jour le 

Les citoyens du district un auront un nouveau représentant sous peu. Ils étaient appelés aux urnes, aujourd’hui, pour se choisir un conseiller municipal.

Le vote s’était amorcé à 10 h et il a pris fin à 20 h.

Au total, quatre bureaux de scrutin avaient été aménagés dans l’édifice municipal de Lac-Kénogami, dans les écoles Trefflé-Gauthier et Saint-Jean-Baptiste ainsi qu’à la Villa Jonquière.

Pas moins de cinq candidats étaient en lice.

L’enseignant en génie civil Jimmy Bouchard, le gestionnaire et restaurateur Daniel Tremblay-Larouche, l’ancien conseiller municipal Réjean Hudon, le gestionnaire à la retraite de Rio Tinto Gilles Tremblay et le médecin urgentiste Dominic Gagnon ont participé à la course.

Ce dernier défendait les couleurs de l’Alliance Saguenay, le parti politique qu’il dirige.

De son côté, M. Tremblay tentait de l’emporter en se présentant sous la bannière de l’Équipe du renouveau démocratique, la formation de la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

MM. Bouchard, Tremblay-Larouche et Hudon étaient, quant à eux, des candidats indépendants.

Cette élection partielle avait été organisée pour trouver un successeur à Jonathan Tremblay.

Il avait quitté son poste de conseiller municipal, à la fin du mois d'octobre, après avoir invoqué des raisons de santé ainsi que des motifs personnels et familiaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale