•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux pétitions contre le tramway de Québec s'approchent des 20 000 signatures

Esquisse du réseau structurant de transport en commun de la ville de Québec.

Le projet prévoit l’aménagement de plusieurs stations et pôles d’échange.

Photo : Ville de Québec

Radio-Canada

Deux pétitions en ligne réclamant la tenue de consultations publiques ou d'un référendum sur le projet de tramway de la Ville de Québec ont récolté plus de 16 000 signatures, dont une en moins de 48 heures.

L'une d'elles a été lancée vendredi par un citoyen de Québec. La pétition avait récolté plus de 18 000 signatures dimanche midi.

L'auteur, le docteur Marc Lacroix, propriétaire d'une clinique de médecine privée à Cap-Rouge, réclame un processus de consultation publique sur le projet de transport structurant.

Il est de toute évidence que le projet de tramway à Québec est extrêmement controversé, croit-il. Compte tenu de l'ampleur de ce projet, il devrait donc être soumis à une consultation publique auprès des citoyens de la région de Québec.

Cette pétition a été mise en ligne au terme d'une semaine où la Ville a tenu un comité plénier sur l'étude d'impact environnemental du tramway, un projet de 3,3 milliards de dollars.

Effet domino

Une autre pétition, lancée au printemps par l'opposition officielle, Québec 21, a elle aussi dépassé le cap des 16 000 signatures au cours de la fin de semaine.

Le parti de Jean-François Gosselin y demandait que la Ville tienne un référendum sur le projet. On sommait la Ville de passer à l'action avant le 30 novembre 2019.

Quelque peu oubliée cet automne, cette pétition a connu un regain au cours des derniers jours. Un membre de l'équipe Québec 21 a expliqué dimanche que la pétition du citoyen Marc Lacroix avait eu pour effet de redonner vie à l'initiative du parti.

Québec 21 entend déposer officiellement la pétition prochainement, en prenant soin de trier les signatures pour ne conserver que celles des résidents de Québec. Le parti a également fait circuler une pétition papier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Transports