•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto dévoile le premier tunnel de son projet visant à améliorer la gestion d'égouts

tunnel contournement egouts toronto

Le maire de Toronto John Tory souhaiterait que le projet de 3 milliards de dollars soit terminé dans 10 ans, soit deux fois plus rapidement que l'estimation initiale.

Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

Radio-Canada

La première phase du projet de canalisation et d'épuration des eaux de la Ville de Toronto a été officiellement lancée samedi bien que les travaux de forage du tunnel de contournement aient déjà commencé dans l’est de la ville. Le projet d’envergure vise à améliorer la qualité de l'eau de la métropole en empêchant les débordements des eaux usées et des eaux pluviales dans la rivière Lower Don, le ruisseau Taylor-Massey et le lac Ontario.

Lorsqu'il y a de fortes pluies, les eaux d'égout sont rejetées dans le lac Ontario, car les stations d'épuration de la métropole y déversent habituellement leurs surplus lorsqu'elles sont incapables de traiter toute l'eau qu'elles reçoivent.

Le projet consiste à transporter et stocker — lors des pluies torrentielles — les eaux pluviales et les eaux usées jusqu'à ce que la capacité du système soit rétablie et que les eaux puissent être transportées afin d'être traitées.

Le maire de Toronto parle avec des ingénieurs devant une grande machine de forage dans un tunnel avec des veste jaunes fluorescentes.

Le projet de contrôle pour la rivière Don et les berges centrales vise à empêcher les débordements des eaux usées et des eaux pluviales.

Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

Le réseau sous-terrain s'étendra sur 22 kilomètres, et comprendra trois tunnels : le tunnel de contournement Coxwell situé à 50 mètres de profondeur (première phase du projet), le tunnel Taylor Massey-Creek et le tunnel du port intérieur.

Ce qui est vraiment gratifiant, c'est que ça va nettoyer le lac et ça va nous empêcher de déverser des eaux usées dans le lac et je pense que la plupart des Torontois trouveraient cela inacceptable, a déclaré le maire de Toronto, John Tory.

Selon la Ville de Toronto, plus de 7 milliards de litres d'eaux usées ont été déversés dans le lac Ontario et d'autres cours d'eau en 2018.

Une machine verte énorme avec une affiche portant le nom du projet de la Ville de Toronto.

Cette machine creuse le tunnel à une fréquence de 20 mètres par jour à 50 mètres de profondeur soit l’équivalent d’un immeuble 17 étages.

Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

Améliorer la qualité de l'eau

En éliminant les débordements d'égout, le projet devrait ainsi améliorer la qualité de l'eau le long des berges du lac Ontario notamment.

Il permettra aussi de contrôler l'érosion et les sédiments dans la baie d'Ashbridges.

Nous ne déverserons plus d'eaux usées diluées dans la rivière Don et notre port intérieur. Cela protégera notre environnement en le rendant plus sûr pour les poissons et les humains qui en profiteront, a expliqué Lou Di Gironimo, directeur général des services d'eau de la Ville.

Un homme avec un casque et une veste jaune parle en entrevue.

Lou Di Gironimo est directeur général des services d'eau pour Toronto.

Photo : Radio-Canada / Myriam Eddahia

Le maire Tory souhaiterait que le projet de 3 milliards de dollars soit terminé dans 10 ans, soit deux fois plus rapidement que l'estimation initiale.

Pour accélérer la construction, ils demandent l'aide financière des gouvernements fédéral et provincial.

Avec les informations de Myriam Eddahia

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Urbanisme