•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Saint-Barnabé cité en déontologie

Le visage du maire en entrevue.

Le maire de Saint-Barnabé, Michel Lemay.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le maire de Saint-Barnabé, Michel Lemay, est formellement cité en déontologie municipale. Jeudi, la Direction du contentieux et des enquêtes de la Commission municipale du Québec a statué sur la question.

On reproche à Michel Lemay deux manquements aux règles du Code d'éthique et de déontologie des élus de Saint-Barnabé.

D'abord, le 15 octobre, lors d'une séance préparatoire, il aurait possiblement favorisé une entreprise pour l'obtention d'un contrat de déneigement de la municipalité, soit la Ferme Fréchette & Fils Inc. De ce fait, il aurait placé les intérêts de la Ferme Fréchette & Fils directement ou indirectement en conflit avec l'intérêt public, peut-on lire dans le document préparé par la direction du contentieux et des enquêtes de la Commission municipale du Québec.

Puis, le 4 novembre, Michel Lemay aurait manqué à son devoir d'agir de façon respectueuse en faisant des commentaires sur des femmes qui forment son conseil municipal. Il y en a peut-être qui n'étaient pas dans leur assiette... ou ils étaient dans leur période ce soir-là, aurait-il dit lors d'une séance publique du conseil.

Avant de décider si le maire a manqué ou non à son devoir, la Commission municipale du Québec le convoquera à une audience durant laquelle il pourra expliquer sa version des faits.

Au moment d'écrire ces lignes, Michel Lemay n'avait pas retourné nos appels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !