•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’archevêque émérite de Sherbrooke André Gaumond est décédé

Mgr André Gaumond.

Mgr André Gaumond est décédé à l'âge de 83 ans.

Photo : Archidiocèse de Sherbrooke

Radio-Canada

Mgr André Gaumond, qui a été archevêque de Sherbrooke de 1996 à 2011, s’est éteint samedi après-midi à l’âge de 83 ans.

Mgr Gaumond a été conduit à son dernier repos à l’unité de soins palliatifs du pavillon Hôtel-Dieu du CHUS, entouré de celui qui lui a succédé à l’archevêché de Sherbrooke, Mgr Luc Cyr.

À la suite de pertes cognitives, l’archevêque émérite avait été hospitalisé le 8 décembre. L’Archidiocèse de Sherbrooke affirme que son état s’est ensuite détérioré rapidement, si bien qu’il avait dû être traité aux soins intensifs.  

Il était un homme réfléchi, droit et fidèle à l’Église.

Mgr Luc Cyr, archevêque de Sherbrooke

Par voie de communiqué, l’archevêque de Sherbrooke Luc Cyr affirme qu’il était un pasteur dévoué et un homme de services.

Parmi ses réalisations, Mgr Gaumond a créé le premier service des communications de l’Archidiocèse de Sherbrooke. Gaétanne Larose qui a été nommé à ce poste affirme que l’archevêque avait fait preuve d’audace en choisissant une femme pour occuper cette fonction.

C’était un homme très bon, très gentil. Il n’est jamais intervenu dans mes dossiers, il me laissait pleine liberté d’agir, souligne Gaétanne Larose.

Gaétanne Larose a aussi tenu à saluer la sagesse et le sens de la réflexion de Mgr Gaumond.

Un homme dévoué, mais timide

Les fidèles de Sherbrooke déplorent la perte d’un homme dévoué pour l’Église et pour ses paroissiens.

C’était un homme dynamique et très bon pour ses employés au diocèse, souligne une paroissienne

Il a été un des archevêques les plus aimés à Sherbrooke, on a perdu un grand homme.

paroissien de Sherbrooke

Pour le curé de la paroisse, Saint-Charles-Garnier, Jean Desclos, l’annonce du décès de Mgr Gaumond est inattendu. Un choc ! C’est un homme que je trouvais en bonne forme, ça ne paraissait pas qu’il se préparait à mourir, s’étonne-t-il.

Le curé rappelle que Mgr Gaumond était un homme timide qui a eu la lourde tâche de succéder à Mgr Jean-Marie Fortier, un archevêque apprécié et reconnu à Sherbrooke.

C’était un homme constant, qui ne faisait pas de grand éclat. Il n’a pas fait de vague, mais il a fait du bien.

Jean Desclos, curé Église Saint-Charles-Garnier

Originaire de Saint-Thomas de Montmagny dans le Bas-Saint-Laurent, Mgr André Gaumond a été ordonné prêtre en 1961. En plus de ses fonctions ecclésiastiques, l’archevêque émérite a aussi enseigné la philosophie au Collège de Saint-Anne-de-la-Pocatière. Il s’est installé à Sherbrooke en 1995 avant de succéder à Mgr Jean-Marie Fortier à l'archevêché de Sherbrooke.

Mgr André Gaumond sera exposé en chapelle ardente à la basilique-cathédrale Saint-Michel de Sherbrooke le jeudi 19 décembre de 19 h à 22 h et le vendredi 20 décembre à partir de 9h. Les funérailles auront lieu ce samedi à 11h.

Avec les informations de Jean Arel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Croyances et religions