•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éruption du volcan White Island : la police identifie une première victime

Les explications de Marie-Claude Morin

Photo : Facebook

Radio-Canada

Krystal Browitt, une Australienne de 21 ans, est la première victime identifiée par la police, alors que des plongeurs continuent à chercher des corps dans les eaux qui entourent White Island, en Nouvelle-Zélande, où l'éruption d'un volcan a fait 17 morts lundi, selon un nouveau bilan.

La jeune femme originaire de Melbourne est morte samedi à l'hôpital de Waikato, précise la police. Elle visitait l'île avec sa famille lorsque le volcan est entré en éruption.

Son père Paul et sa sœur Stéphanie sont tous deux hospitalisés pour des blessures graves.

Sur les 47 personnes qui étaient sur l'île au moment de l'éruption, au moins 17 sont mortes, selon un nouveau bilan de la police. Vingt-sept personnes sont toujours hospitalisées, dont 20, souffrant de brûlures graves, se trouvent dans un état « critique ».

Les touristes provenaient d'Australie, des États-Unis, de Grande-Bretagne, de Chine, d'Allemagne, de Malaisie et de Nouvelle-Zélande.

Les recherches se poursuivent dans conditions difficiles

Des plongeurs autour de l'île White Island, une île volcanique qui a fait une éruption mortelle plus tôt cette semaine, en Nouvelle-Zélande.

Une équipe de plongeurs tente toujours de récupérer les corps de deux personnes portées disparues.

Photo : Reuters / Social Media

Les plongeurs de la police ont repris leurs recherches dans la région de White Island afin de retrouver les corps de victimes, mais les conditions dans l'eau ne sont pas optimales, avec une visibilité presque nulle à certains endroits.

La contamination de l’eau autour de l’île rend encore plus complexe l’intervention des plongeurs de la police.

Cela oblige les plongeurs à prendre des précautions supplémentaires pour assurer leur sécurité, y compris l'utilisation d'équipement de protection spécialisé.

Sous-commissaire John Tims

Chaque fois qu'ils remontent à la surface, les plongeurs sont décontaminés à l'eau douce, ajoute-t-il.

Les recherches des corps de deux personnes encore portées disparues sont menées sous la menace d'une nouvelle éruption.

Les restes de six des personnes décédées ont été récupérés vendredi lors d'une opération risquée menée par des soldats d'élite néo-zélandais.

Selon des scientifiques qui observent White Island, la possibilité d'une éruption au cours de cette fin de semaine a diminué, mais le risque demeure entier. Ils estiment que les risques d’une nouvelle éruption sont entre 35 et 50 %.

Avec les informations de BBC, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Incidents et catastrophes naturelles

International