•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blitz pour la campagne du panier de Noël du Centre Roland-Bertrand

Une téléphonise avec un arbre de Noël en avant-plan.

Une téléphoniste au Centre national de vérification et de recouvrement de Shawinigan sollicite les dons pour la campagne des paniers de Noël du Centre Roland-Bertrand.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une centaine de téléphonistes étaient réunis samedi au Centre national de vérification et de recouvrement de Shawinigan pour le dernier blitz téléphonique de la campagne des paniers de Noël du Centre Roland-Bertrand.

Des bénévoles ont sollicité des dons au téléphone et d'autres collègues sont allés chercher, à domicile, les dons des résidents de Shawinigan. Le Centre Roland-Bertrand offre des paniers de Noël à 1000 familles des environs.

Heureusement, il y a des familles qui fréquentent notre comptoir alimentaire qui n'ont plus besoin de nous à un certain moment dans l'année. Malheureusement, il y en a des nouvelles qui viennent, donc c'est stable, mais d'un autre côté, il y a aussi de la nouvelle pauvreté qui apparaît sur le territoire, explique Frédéric Trudelle, directeur général au Centre Roland-Bertrand.

Beau temps, mauvais temps, Michel Morrissette et sa fille Mylène sont au rendez-vous.

C'est l'occasion d'avoir une activité père-fille tout simplement et c'est pour la bonne cause, indique M. Morrissette.

Depuis 12 ans, ils sont conducteurs pour la campagne de Noël du Centre Roland-Bertrand qui en est à sa 30e année d'existence.

On est de la région aussi, donc on sait qu'on va faire une action qui va retomber directement pour aider les gens du coin, de notre coin , souligne Mylène Morrissette.

Le Centre national de vérification et de recouvrement de Shawinigan est partenaire depuis 27 ans dans cette campagne. La collaboration a commencé par le prêt d'un local, puis, les employés du centre fiscal ont décidé de se mobiliser. C'est même devenu une activité de groupe.

J'ai vu comment les gens travaillent bien dans cet organisme-là et tout le bien qu'ils apportent aux gens plus démunis et aux gens qui en ont besoin, explique un bénévole, Michel Douville.

Les partisans des Cataractes étaient aussi invités à apporter des denrées non périssables à l'occasion du match, samedi après-midi, contre le Phoenix de Sherbrooke. Un total de 771 kg de denrées ont été récoltés pour la cause.

Chaque année, l'événement permet de recueillir plus de 15 000 $ et 7 000 items.

D'après un reportage de Sébastien St-Onge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !