•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jour de guignolée pour soutenir les services aux enfants en difficulté

Des bénévoles amassent des fonds au profit du Centre de pédiatrie sociale de Rimouski.

Photo : Radio-Canada

Laurence Gallant
Mis à jour le 

C'est jour de guignolée pour la Fondation du Dr Julien et les bénévoles sont déployés un peu partout sur le terrain pour récolter les dons de la population pour leur centre de pédiatrie sociale, dont dans plusieurs localités de la Côte-de-Gaspé, de la Haute-Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent.

Près de 180 bénévoles étaient à pied d’œuvre samedi dans les secteurs de Rimouski, Cap-Chat, Sainte-Anne-des-Monts, Petit-Cap, Rivière-au-Renard, Fontenelle, Gaspé et l’Anse-au-Griffon.

Les bénévoles de la Côte-de-Gaspé ont pour leur part terminé leur décompte en fin de journée samedi. Ils se réjouissent d'avoir amassé un total de 11 338 $ en ligne et dans les différents points de chute.

On sent vraiment que la communauté est derrière nous. Les gens voient qu’on est là pour le bien des enfants, mais aussi de la communauté au complet.

Mona Sirois, coordonnatrice de L'Équipage, le Centre de pédiatrie sociale de la Côte-de-Gaspé

Au Centre de pédiatrie sociale situé à Rivière-au-Renard, la coordonnatrice Mona Sirois estime que les services, qui y sont offerts depuis janvier dernier, viennent en aide pour l'instant environ 55 familles.

Elle dit sentir que la communauté apprécie déjà les effets qu'ils suscitent dans la région.

[On est] victimes de notre succès, on a plus d'enfants qu'on croyait avoir. Les besoins sont énormes.

Mona Sirois, coordonnatrice de L'Équipage, le Centre de pédiatrie sociale de la Côte-de-Gaspé

On voit la différence dans la vie de ces enfants-là, c'est vraiment épatant de voir à quel point ça fonctionne bien et à quel point un centre de pédiatrie était nécessaire dans notre secteur.

Cinq bénévoles tout sourire avec des dossards sur le bord de la route.

Près 70 bénévoles sont dispersés dans la MRC de la Côte-de-Gaspé pour amasser des fonds samedi.

Photo : Mona Sirois

À Cap-Chat, le Centre de pédiatrie sociale de la Haute-Gaspésie est ouvert depuis 2011. La coordonnatrice Annie Chenel indique que le centre soutient plus de 200 familles cette année : c’est une cinquantaine de plus que l’an dernier.

Les dons amassés dans chaque localité serviront à améliorer les services et certains projets en lien avec les arts ou le plein-air, toujours destinés aux enfants du secteur.

Les dons restent à 100 % localement dans les régions où ils sont collectés.

Annie Chenel, coordonnatrice du Centre de pédiatrie sociale de la Haute-Gaspésie

Annie Chenel précise que la population peut également faire des dons de jouets et de vêtements pour enfants, par exemple, tout le long de l’année.

Odette Lefebvre et une pancarte arborant la guignolée du centre pédiatrique.

Odette Lefebvre, coordonnatrice du centre de pédiatrie sociale en communauté de Rimouski-Neigette

Photo : Jean-Pierre Perouma

À l’instar du Centre de la Côte-de-Gaspé, le Centre de pédiatrie sociale en communauté de Rimouski-Neigette tient sa toute première guignolée samedi.

Ouvert en mars dernier, le centre de Rimouski-Neigette offre des services gratuits et personnalisés à plus de 70 enfants dans le besoin.

La coordonnatrice du Centre de pédiatrie sociale de Rimouski-Neigette, Odette Lefebvre, explique que leur approche est basée sur la santé globale des enfants, que ce soit sur le plan psychologique, langagier ou familial.

On offre des services, en un même temps et en un même lieu, des services médicaux, sociaux et juridiques. À partir de cette rencontre qu’on fait en même temps avec les parents, les enfants,les intervenants, le médecin, l’adjoint clinique et les personnes bienveillantes dans la vie de l’enfant, on fait une première rencontre, et à partir de là, on fait un plan d’action d’activités et de services pour cet enfant, en fonction de cet enfant, à partir de ses forces et de ses intérêts.

Écouter l'entrevue avec Odette Lefebvre à l'émission Même fréquence

Une main tend une poignée de monnaie vers une cagnotte tenue par un bénévole.

La collecte se poursuit également en ligne jusqu'au 9 janvier.

Photo : Radio-Canada

L'objectif de la guignolée est notamment de faire connaître le centre dans le secteur.

C'est le 14 décembre, on est tous là-dessus, ce mouvement de la Guignolée est en faveur des enfants qui vivent des situations difficiles.

Odette Lefebvre, coordonnatrice du Centre de pédiatrie sociale de Rimouski-Neigette

La soixantaine de bénévoles de Rimouski ont amassé 6488$ samedi : une réponse enthousiaste de la communauté dans le cadre de cette première guignolée, se réjouit Mme Lefebvre.

Une collecte de fonds au profit du Centre de pédiatrie sociale de Rimouski-Neigette se tient en parallèle jusqu'au 6 janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Événements caritatifs