•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sécurité sera accrue à l'hôtel de ville d'Ottawa

Des manifestants à l'hôtel de ville d'Ottawa, l'un d'eux montre une affiche où il est écrit : « Je n'ai pas de soutien-gorge Rick, est-ce que tu embauches ?»

Un jeune homme manifeste contre le conseiller Rick Chiarelli lors de la réunion du conseil municipal, le 11 décembre 2019.

Photo :  CBC / Kate Porter

CBC

Il y aura davantage de sécurité pour protéger la salle du conseil municipal d'Ottawa dès le début de l'année prochaine.

La Ville veut créer un environnement sûr et sécuritaire pour toutes les réunions qui se déroulent dans cette salle, que ce soit pour les réunions du conseil municipal, du Comité permanent ou de la Commission du transport en commun.

Des barrières de sécurité seront ainsi installées aux deux entrées de la salle du conseil Andrew-S.-Haydon de l’hôtel de ville.

Le personnel de sécurité va y inspecter les sacs et les manteaux. En outre, il va observer et examiner tous les visiteurs pour veiller à ce qu'ils ne transportent aucun article interdit. Les pancartes et les bannières de manifestation seront d'ailleurs bannies.

Ces objets seront interdits :

  • Les aliments et boissons provenant de l’extérieur. Les bouteilles vides pourront être remplies à l’abreuvoir à l’intérieur du foyer;
  • Les crécelles, mégaphones ou avertisseurs à air comprimé;
  • Les panneaux et les bannières;
  • Les objets pointus, les lames ou les outils de frappe – comme les ciseaux, les couteaux, les matraques escamotables et les couteaux de précision;
  • Les cylindres de gaz comprimé non nécessaires à des fins médicales, les bombes aérosol et les piles non scellées;
  • Les articles explosifs ou inflammables – comme les feux d’artifice, les munitions, les combustibles, le gaz ainsi que les flambeaux et les briquets;
  • Les armes à feu – y compris les jouets répliquant des armes à feu;
  • Tous les sacs qui n’ont pas été examinés.

Source : Ville d'Ottawa

Tous les sacs seront fouillés, ce qui prendra environ une minute. Pour éviter tout retard, le public et les médias devront arriver plus tôt, éviter de porter des sacs non nécessaires et veiller à ne pas avoir en leur possession tout article interdit.

Les membres du conseil et le personnel municipal pourront entrer dans la salle en présentant une carte d'identité avec photo délivrée par la Ville.

L’installation des barrières de sécurité commencera la semaine du 16 décembre, mais les nouvelles mesures entreront en vigueur en janvier.

Une suggestion du vérificateur général

L'amélioration de la sécurité des réunions du conseil figurait parmi les recommandations formulées dans un rapport du vérificateur général de la ville, Ken Hughes.

En avril 2019, son rapport a révélé que des préoccupations avaient été soulevées au sujet de la sécurité des réunions du conseil en raison de la proximité du public.

La vérification a permis de constater que, parmi les autres grandes villes canadiennes, seulement trois ne faisaient pas de présélection des membres du public avant les réunions du conseil, soit Vancouver, Hamilton et Mississauga. D'autres villes, dont Toronto et Winnipeg procèdent à la vérification des sacs, tandis que Calgary et Edmonton exigent que les visiteurs passent par des détecteurs de métaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale